Passer au contenu principal
ACTUALITÉS

Le gouvernement fédéral lance un site de réseautage pour les universitaires, les étudiants et les fonctionnaires

Vous pourriez bientôt accepter une « demande d’un collègue » du gouvernement du Canada.

par NATALIE SAMSON | 25 JAN 17

Le gouvernement fédéral a inauguré une plateforme de réseau numérique appelée GCcollab.ca, un site qui est présenté comme devant permettre aux universitaires et aux étudiants de communiquer et de collaborer facilement avec des membres de la fonction publique fédérale.

Le site Web est bâti à partir d’une plateforme de communication ouverte, GCconnex, que les employés du gouvernement utilisent à l’interne depuis environ six ans. Le nouveau site prévoit un espace pour créer un profil de type LinkedIn, un distributeur de nouvelles similaire à celui de Facebook et un calendrier d’événements. Comme son prédécesseur, GCcollab repose sur sa fonction groupes, indique Jeff Outram, l’analyste principal en charge de GCcollab pour le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. Cette caractéristique fondamentale permet aux utilisateurs inscrits de s’écarter des chaînes de courriels de groupe en créant ou en joignant des groupes d’intérêts communs, ouverts ou privés, où les membres peuvent afficher leurs commentaires ou leurs sujets de discussion, poser des questions, demander de la rétroaction et partager des ressources numériques.

Selon M. Outram, ce projet novateur favorise le réseautage informel entre les fonctionnaires fédéraux et les intervenants gouvernementaux. Lors de la phase pilote du projet de septembre dernier, GCcollab était accessible aux employés de seulement cinq établissements. La demande a augmenté et en moins d’un mois, l’accès à cet outil a été donné aux universitaires et aux étudiants dans presque tous les collèges et les universités. Plus récemment, l’accès a été donné aux fonctionnaires au niveau provincial et territorial.

Au mois de décembre 2016, près de 300 personnes parmi les 800 utilisateurs inscrits provenaient du milieu universitaire.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine, ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« »
--ph--