Passer au contenu principal
ACTUALITÉS

Les patinoires extérieures, indicatrices des changements climatiques

Les chercheurs veulent connaître les conditions de la glace sur les patinoires dans les cours.

par LÉO CHARBONNEAU | 30 JAN 13

C’est le genre d’histoire dont sont faites les légendes; le père de Wayne Gretzky entretenait une patinoire dans sa cour à Brantford, Ontario, pour la future étoile du hockey. Les patinoires dans les cours sont très populaires au Canada, comme l’ont constaté des chercheurs de l’Université Wilfrid Laurier lorsqu’ils ont lancé un site Web en janvier pour recueillir des données sur les patinoires extérieures. En une semaine, le projet répertoriait plus de 250 patinoires d’un peu partout au Canada dans sa base de données rinkwatch.org.

Robert McLeman, professeur agrégé au département de géographie et d’études environnementales à l’Université Wilfrid Laurier, raconte que le projet vise à éveiller le « citoyen scientifique » chez les Canadiens en les invitant à rapporter les conditions de la glace sur les patinoires de quartiers ou dans les cours. Les données seront utilisées pour aider à suivre les répercussions du changement climatique sur cette tradition bien de chez-nous. Lui et son collègue Colin Robertson, accompagnés d’un étudiant à la maîtrise, Haydn Lawrence, ont eu cette idée en observant les ornithologues amateurs qui, depuis des années, recueillent des données sur les populations d’oiseaux par externalisation ouverte pour leurs sites Web.

Les patinoires dans les cours sont des « œuvres de passion » qui font partie de notre identité culturelle, soutient M. McLeman, qui reconnaît toutefois qu’elles commencent à être menacées. Des scientifiques des universités McGill et Concordia ont publié l’an dernier une étude dans la revue Environmental Research Letters dans laquelle il est démontré que la saison du patinage extérieur est de plus en plus courte en raison du changement climatique; Environnement Canada a d’ailleurs choisi des températures inhabituellement élevées relevées un peu partout au Canada en 2012 constituer « Les 10 événements météorologiques les plus marquants au Canada ».

M. McLeman, qui garde de bons souvenirs du patinage à l’extérieur et sur la patinoire du canal Rideau à Ottawa, déplore le fait que les futures générations pourraient ne pas connaître cette expérience. « Je sais ce que représente le moment magique de l’ouverture du canal », dit-il.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine, ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« »
--ph--