Passer au contenu principal
ACTUALITÉS

Les universités s’engagent à améliorer les perspectives pour les étudiants autochtones

par LÉO CHARBONNEAU | 30 JUIN 15

Les universités canadiennes ont adopté un ensemble de principes décrivant leur engagement commun à améliorer les perspectives d’éducation pour les étudiants autochtones. Universités Canada, l’association qui représente les universités publiques et privées à but non lucratif du pays, affirme que combler l’écart en matière d’éducation entre les étudiants autochtones et non autochtones est l’une de ses principales priorités à long terme. Seuls 10 pour cent des Autochtones du Canada possèdent un diplôme universitaire, soit environ le tiers du taux national qui se situe à 28 pour cent.

Selon l’association, les 13 Principes d’Universités Canada en matière d’éducation des Autochtones sont conformes à l’esprit du rapport de la Commission de vérité et réconciliation rendu public le 2 juin, et misent sur le rôle central que l’éducation postsecondaire doit jouer dans le processus de réconciliation.

« Les recommandations de la Commission donnent amplement matière à réflexion. Elles réclament un renouvellement de la relation entre les Premières nations et les collectivités non autochtones, a déclaré Tim McTiernan, recteur du University of Ontario Institute of Technology, dans une lettre ouverte publiée dans le Globe and Mail. La Commission appelle d’ailleurs les établissements d’enseignement à collaborer avec les collectivités autochtones et à devenir les chefs de file de la réconciliation. Les universités sont sensibles à cet appel. Elles sont prêtes à faire davantage », a affirmé M. McTiernan, qui est aussi membre du conseil d’administration d’Universités Canada.

Parmi les 13 principes présentés figure l’engagement des établissements à tous niveaux : partenariats communautaires, aide financière, soutien pédagogique et mentorat, a poursuivi M. McTiernan. Ces principes reconnaissent l’importance d’adapter les programmes d’études et d’accroître le nombre d’Autochtones qui occupent des postes de direction à tous les échelons universitaires.

La publication des principes, le 29 juin dernier, coïncidait avec la réunion du Conseil des ministres de l’Éducation, Canada, tenue à Yellowknife, qui avait pour but d’améliorer les résultats en matière d’éducation des Autochtones partout au Canada.

Lors de la publication des principes, le président-directeur général d’Universités Canada, Paul Davidson, a précisé que l’éducation a le pouvoir de transformer l’avenir des étudiants, de leurs familles et de leurs collectivités. « Nous sommes fiers de présenter ces principes à la veille de la fête du Canada, qui se veut non seulement un temps de célébration, mais aussi un temps de réflexion sur ce que nous sommes comme pays, et sur ce qu’une véritable réconciliation nous permettra de devenir. »

Universités Canada a compilé un répertoire des Programmes et services pour étudiants autochtones actuellement offerts dans les universités canadiennes. On y compte environ 350 programmes et ressources spécialement conçus pour répondre aux besoins des étudiants autochtones, dont des cours, de l’aide financière et de la sensibilisation, ainsi que des services et des espaces physiques où les étudiants peuvent trouver des conseils, du soutien et un lien avec leur culture.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine, ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« »
--ph--