Passer au contenu principal
Actualités

Des députés forment un caucus sur l’EPS

par NICK TAYLOR-VAISEY | 09 MAR 09

Grâce à un député manitobain, les intervenants du milieu de l’enseignement supérieur qui souhaitent attirer l’attention du gouvernement fédéral ont dorénavant un moyen de faire valoir leurs positions.

Le député conservateur Rod Bruinooge, qui représente la circons-cription de Winnipeg South, a récem-ment formé un caucus conservateur sur l’éducation postsecondaire, dont la première réunion a eu lieu le 4 février dernier.

Selon M. Bruinooge, qui préside les réunions du groupe, le caucus prévoit se réunir mensuellement et participer à toute une gamme d’activités, y compris rencontrer des groupes d’administrateurs et d’étudiants; observer comment le gouvernement répond aux besoins du secteur postsecondaire; fournir des conseils aux ministres responsables afin que les politiques soient mises en œuvre efficacement.

Phil McColeman est vice-président du caucus. Anciennement gouverneur à l’Université Wilfrid Laurier, ce député élu pour la première fois représente le campus satellite de l’Université à Brantford, Ontario. Il estime que l’expérience qu’acquièrent les députés auprès des universités et des collèges de leurs circonscriptions les aidera dans leurs discussions avec les ministres responsables des questions d’éducation postsecondaire.

« Nous voulons faire en sorte qu’ils [les ministres] saisissent bien la réalité des diverses régions du pays et les enjeux qui touchent le secteur postsecondaire », a expliqué M. McColeman.

Bien que la composition du caucus n’ait pas encore été rendue publique parce que l’initiative en est à ses débuts, plus de 20 députés ont assisté, du moins en partie, à la première rencontre et certains ont annoncé leur intention de faire partie du caucus. En plus des vice-présidents Phil McColeman et Dona Cadman (Surrey-North, C.-B.), le caucus se compose entre autres de Dean Del Mastro (Peterborough, Ont.), Patrick Brown (Barrie, Ont.), Rick Casson (Lethbridge, Alb.) et Tilly O’Neill-Gordon (Miramichi, N.-B.).

Dans un communiqué affiché sur le site Web de Mme Cadman, on peut lire que tout député conservateur dont la circonscription compte un établissement postsecondaire est invité à faire partie du caucus.

Gary Evans, directeur, Relations avec les gouvernements et affaires publiques à l’Association des universités et collège du Canada (AUCC), appuie les activités du nouveau caucus.

« Je crois que c’est une initiative remarquable et je suis toujours enthousiaste à l’idée que des députés abordent les questions qui touchent l’enseignement supérieur et la recherche universitaire », a-t-il affirmé.

M. Evans ajoute qu’il a communiqué avec le président du caucus afin de proposer que l’AUCC aille présenter au groupe un exposé sur sa publication phare intitulée En plein essor : Édition 2008 du rapport sur la recherche universitaire et la mobilisation du savoir.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
University Affairs moderates all comments according to the following guidelines. If approved, comments generally appear within one business day. We may republish particularly insightful remarks in our print edition or elsewhere.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *