Passer au contenu principal
Actualités

L’Université Carleton et le Collège universitaire dominicain concluent une entente d’affiliation

Financement accru aux cycles supérieurs pour les deux universités.

par PEGGY BERKOWITZ | 23 AVRIL 12

L’Université Carleton et le Collège universitaire dominicain, un établissement bilingue et catholique d’Ottawa conférant des grades universitaires, ont annoncé la conclusion d’une entente d’affiliation qui garantira le financement à long terme des programmes d’études aux cycles supérieurs du Collège.

Le Collège, qui a ouvert ses portes à la fin du XIXe siècle, offre des programmes de théologie et de philosophie aux premier, deuxième et troisième cycles. Bien que ses programmes aux cycles supérieurs soient autorisés, ils n’ont jusqu’ici reçu aucun financement de la part du gouvernement provincial. N’accueillant que 82 étudiants au premier cycle et 53 aux cycles supérieurs, le Collège cherche depuis quelques années à s’affilier à une grande université.

L’entente prévoit que le Collège conserve son propre conseil d’administration. Les étudiants s’inscriront à l’Université Carleton et leur diplôme portera le nom des deux établissements. Les programmes d’études du Collège seront examinés en vertu du programme d’assurance de la qualité de l’Université Carleton.

Lors d’une cérémonie bilingue soulignant la signature de l’entente, Maxime Allard, président du Collège, a affirmé que les étudiants en philosophie en tireront profit, puisque les programmes de cette discipline présentent des forces différentes dans les deux établissements. « L’entente permet d’élargir les deux programmes », précise-t-il.

Selon la rectrice de l’Université Carleton, Roseann O’Reilly Runte, le partenariat constitue un bon exemple « de partage entre voisins » et « d’utilisation judicieuse des ressources ».

En vertu de l’entente, le Collège recevra immédiatement un financement destiné à 30 places aux cycles supérieurs. L’Université Carleton obtiendra 100 places supplémentaires aux deuxième et troisième cycles au cours des cinq prochaines années. Celles-ci ne seront pas déduites de sa part des 6 000 nouvelles places aux cycles supérieurs récemment annoncées pour le système ontarien.

Glen Murray, ministre de la Formation et des Collèges et Universités de la province, qui se trouvait à Ottawa pour l’annonce, a souligné la place importante avec le Collège a toujours accordée aux cycles supérieurs et a mentionné l’augmentation de près du tiers des places aux cycles supérieurs à l’Université Carleton au cours des 10 dernières années.

M. Murray a affirmé que récemment certaines personnes ont « laissé entendre que l’Ontario comptait peu d’universités axées sur la recherche. Au contraire, dit-il, il y a plus d’une dizaine d’universités de ce type en Ontario. Comme ministre, j’ai l’intention de mettre de l’avant les établissements qui n’ont pas reçu jusqu’ici la reconnaissance qu’ils méritent. »

Madeleine Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, a également participé à l’événement et le rôle important qu’elle a joué dans la conclusion de l’entente a été mentionné à plusieurs reprises.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.