Passer au contenu principal
Nominations

Nominations – février 2022

par PASCALE CASTONGUAY | 02 MAR 22

Agissant par intérim à titre de vice-recteur aux études et à la recherche de l’Université de l’Ontario français (UOF), Paulin Mulatris a été nommé à ce poste en décembre dernier. Avant de se joindre à l’UOF en avril 2021 comme professeur titulaire et responsable du Pôle d’études et de recherche sur la pluralité humaine, M. Mulatris a eu diverses responsabilités au Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta.

Depuis le 17 janvier dernier, Carlos Alberto Castaño agit à titre de directeur du Bureau du recrutement étudiant de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Avant de se joindre à l’UQAR, M. Castaño a occupé le poste de directeur à la Direction des affaires étudiantes et du développement international au Cégep Marie-Victorin. Auparavant, il a été coordonnateur à la vie étudiante et aux services d’aide au Cégep du Vieux Montréal et intervenant auprès de personnes immigrantes dans le réseau des services sociaux.

Depuis le 25 janvier dernier, Michel Carrier agit à titre de doyen par intérim de la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal. Son mandat prendra fin le 31 mai 2023. Ophtalmologiste de formation, Dr Carrier a précédemment été doyen de la Faculté de médecine vétérinaire de l’établissement montréalais pendant plus de huit ans et a exercé comme clinicien au Centre hospitalier universitaire vétérinaire rattachée à cette faculté.

Nommée directrice générale des ressources humaines de l’Université de Montréal, Karina Adam est entrée en fonction le 6 décembre dernier. Auparavant vice-rectrice associée aux ressources humaines à l’Université d’Ottawa, Mme Adam compte plus de 20 ans d’expérience en gestion stratégique des ressources humaines. Au cours de sa carrière, elle a notamment été vice-présidente aux ressources humaines de l’Association des laboratoires régionaux de l’Est de l’Ontario.

Depuis le 1er janvier dernier, Gabriel Cormier agit à titre de vice-recteur à l’administration et aux ressources humaines de l’Université de Moncton. Titulaire d’un doctorat en génie électrique de l’Université Carleton, M. Cormier était doyen de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton depuis 2020. Au cours de sa carrière d’une vingtaine d’années au sein de l’établissement acadien, M. Cormier a notamment été vice-doyen de la même faculté entre 2015 et 2019 ainsi que directeur du Département de génie électrique de 2014 à 2015.

Depuis le 13 décembre dernier, Vincent Beauséjour est vice-recteur à l’enseignement et à la réussite de l’Université du Québec en Outaouais. Titulaire d’un doctorat en administration de l’Université du Québec à Montréal, M. Beauséjour a occupé les fonctions de vice-doyen au développement des programmes et de secrétaire de faculté à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal de 2015 à 2021. Il a également été directeur du Bureau d’études et développement de cette même faculté de 2013 à 2015.

En décembre dernier, Pierrette Fortin a été nommée vice-rectrice par intérim de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston. Celle qui est doyenne des études au campus d’Edmundston depuis le 1er juillet 2013 cumulera les deux fonctions pour la durée de l’intérim. Titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université Laval, Mme Fortin avait également occupé ce poste par intérim de janvier à juillet 2018.

Depuis le 1er février dernier, Hugo Cyr agit à titre de directeur général de l’École nationale d’administration publique. Son mandat sera d’une durée de cinq ans. Expert en droit constitutionnel et en théorie du droit, M. Cyr était auparavant professeur titulaire à la Faculté de science politique et de droit de l’Université du Québec à Montréal, où il a également été doyen de 2015 à 2020. Au cours de sa carrière, il a été auxiliaire juridique auprès de l’Honorable Ian C. Binnie de la Cour suprême du Canada, Boulton Fellow à l’Université McGill, chercheur en visite à l’Académie européenne de théorie du droit et Schell Fellow à la Yale Law School.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.