Passer au contenu principal
NOMINATIONS

Nominations – janvier 2018

par ANQI SHEN | 02 JAN 18

L’Université de Montréal a nommé Laurent Lewis au poste de vice-recteur associé (nature et technologie). Titulaire d’un doctorat de l’Université McGill et d’un postdoctorat de l’Université Cornell, M. Lewis est professeur titulaire au Département de physique. Il a été le directeur fondateur du Réseau québécois de calcul de haute performance et du consortium Calcul haute performance Québec (maintenant Calcul Québec).

Nommée vice-rectrice associée (société et culture) de l’Université de Montréal, Anne Marchand entrera en poste en janvier 2018. Titulaire d’un doctorat en design de l’environnement de l’Université de Calgary, elle est professeure en design industriel à l’École de design de la Faculté de l’aménagement, où elle occupe aussi le poste de vice-doyenne à la recherche depuis 2014.

Stéphane Létourneau a été nommé conseiller spécial aux grands projets structurants de l’Université de Montréal. Auparavant, il était directeur général du Bureau Recherche -Développement – Valorisation du même établissement. M. Létourneau a notamment été directeur exécutif des affaires corporatives et juridiques à l’Institut de recherches cliniques de Montréal, où il a travaillé pendant 13 ans.

Luc Martin a été nommé directeur de l’immobilier de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ingénieur diplômé de l’École Polytechnique de Montréal, M. Martin détient trois formations de 2e cycle en administration et cumule plus de 35 ans d’expérience dans l’industrie de la construction. Il a été le fondateur et, jusqu’à tout récemment, le vice-président exécutif de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec.

Cédrick Pautel a été nommé secrétaire général de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Il occupait le poste de chef de cabinet à la Direction générale de l’ÉTS. Auparavant, M. Pautel a occupé diverses fonctions dans le milieu universitaire, notamment à titre de conseiller à la vice-présidente à l’enseignement et à la recherche à l’Université du Québec et d’analyste principal des politiques à l’Association des universités et collèges du Canada (maintenant Universités Canada).

 

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine, ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« »