Passer au contenu principal
Nominations

Nominations – juillet 2017

par ANQI SHEN | 04 JUILLET 17

Frédéric Bouchard a été nommé doyen de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal (UdeM). Son mandat de cinq ans a débuté le 1er juin dernier et prendra fin en 2022. Diplômé en philosophie de l’Université de Montréal et de l’Université Duke, Frédéric Bouchard a fait des études postdoctorales à l’Université de Toronto avant de devenir professeur titulaire au Département de philosophie de l’UdeM. Jusqu’à l’entrée en vigueur de sa nomination, il occupait le poste de vice-recteur associé à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation de l’Université de Montréal. Celui qui a été le premier titulaire de la chaire ÉSOPE en philosophie a également déjà été le directeur, et président de l’Association francophone pour le savoir – Acfas.

Vice-rectrice associée à la Langue française et à la Francophonie de l’Université de Montréal, Monique Cormier a été élue, en mai dernier, au conseil d’administration de l’Agence universitaire de la Francophonie pour une durée de quatre ans. Mme Cormier occupe ainsi l’un des deux sièges réservés aux Amériques. Après des études de premier et deuxième cycles à l’Université de Montréal, Monique Cormier, terminologue agréée, a fait son doctorat en traduction à l’Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Professeure au Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal depuis 1988, elle a également occupé le poste de vice-doyenne aux affaires professorales à la Faculté des arts et des sciences entre 2008 et 2011 et celui de directrice du Département de linguistique et de traduction de 2012 à 2016. En 2015, elle s’est vu confier la mise sur pied du Bureau de valorisation de la langue française et de la Francophonie à l’Université de Montréal. Elle en est la directrice aujourd’hui.

Réjean Hébert a été nommé doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM). Ayant débuté le 1er juin dernier, son mandat sera d’une durée de cinq ans. Médecin gériatre, Réjean Hébert enseigne au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’ESPUM depuis 2014. Il a également été professeur titulaire à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, où il a assumé les fonctions de doyen de 2004 à 2010. M. Hébert a notamment été directeur scientifique aux Instituts de recherche en santé du Canada. De 2012 à 2014, il a été ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés au Québec.

Diplômé de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) au baccalauréat en sciences comptables et planificateur financier aux Services financiers Groupe Investors, Mathieu Santerre a été élu à titre de président de la Fondation de l’UQAR. Plusieurs nouveaux venus ont également accepté de se joindre à la Fondation à titre d’administratrices et d’administrateurs. Il s’agit d’Andrée-Ann Deschênes, professeure au Secteur disciplinaire des sciences de la gestion de l’UQAR, de Chantale Pineault, diplômée de l’UQAR et directrice services-conseils chez Victrix, de Martin Desrosiers, diplômé de l’UQAR et directeur général de la Caisse Desjardins de Rimouski, et de Steven Pigeon, professeur au Département de mathématiques, informatique et génie à l’UQAR.

Le 1er juin dernier, Lucie Laflamme a commencé son premier mandat à titre de vice-rectrice au campus de Lévis et à la planification de l’Université du Québec à Rimouski. Titulaire d’un doctorat en droit de l’Université Laval, Mme Laflamme a occupé le poste de vice-rectrice aux études à l’Université de Sherbrooke au cours des huit dernières années. Auparavant, elle a œuvré à la Faculté de droit du même établissement où elle a assumé les fonctions de vice-doyenne à l’enseignement, de directrice du programme de 2e cycle en droit notarial et de professeure.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.