Passer au contenu principal
Nominations

Nominations – juillet 2019

par PASCALE CASTONGUAY | 02 JUILLET 19

Gilles C. Roy a été nommé vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton. Débuté le 1er juillet dernier, son mandat est d’une durée de cinq ans. Titulaire d’un doctorat en génie mécanique de l’Université Laval, au cours de sa carrière, M. Roy a participé à de nombreux comités de l’Université de Moncton.

L’Université Laurentienne a nommé Céline Larivière au poste de doyenne fondatrice de la Faculté des sciences de la santé, un poste qu’elle occupe par intérim depuis juillet 2017. Mme Larivière est titulaire d’un doctorat en physiologie de l’Université d’Ottawa. À l’Université Laurentienne, elle a notamment été vice-doyenne aux affaires francophones de la Faculté des écoles professionnelles (2003-2005), directrice intérimaire de la recherche (2011) et directrice de l’École des sciences de l’activité physique (2012-2017).

Le recteur de l’Université de Sherbrooke, Pierre Cossette, a été élu président du conseil d’administration du Bureau de coopération interuniversitaire pour un mandat de deux ans. Professeur à l’Université de Sherbrooke depuis 1997, M. Cossette a accompli différents mandats au cours de sa carrière, dont la direction du programme de médecine interne, la direction du Département de médecine du CHUS et de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, il a également été doyen de la même faculté de 2010 à 2017.

François Gagnon a été nommé directeur général de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Celui-ci est entré en fonction le 10 juin dernier, et ce, pour un mandat de cinq ans. Il était jusqu’à tout récemment professeur titulaire, directeur de l’Institut pour la résilience et l’apprentissage automatisé et titulaire de la Chaire de recherche industrielle Richard J. Marceau pour les stratégies numériques sans fil pour les pays en développement. Titulaire d’un doctorat en génie électrique, M. Gagnon s’est joint à l’ÉTS en 1991.

À partir du 1er août prochain, Sophie Bouffard agira à titre de rectrice de l’Université de Saint-Boniface. Actuellement rectrice et vice-chancelière de l’Université de Sudbury depuis 2016, Mme Bouffard est titulaire d’un doctorat en musicologie de l’Université de Regina et une maitrise en musique de l’Université Laval. Au cours de sa carrière, elle a occupé de nombreux postes à l’Université de Regina, dont directrice du Conservatory of Performing Arts ainsi que directrice principale fondatrice de La Cité universitaire francophone.

Depuis le 2 mai dernier, Valérie Legendre-Guillemin agit à titre de doyenne des affaires départementales de l’Université du Québec à Chicoutimi, et ce, pour un mandat de quatre ans. Titulaire d’un doctorat en immunologie de l’Université d’Aix-Marseille II, Mme Legendre-Guillemin est professeure agrégée au Département des sciences fondamentales de l’UQAC depuis 2006 et agissait à titre de directrice de ce département depuis 2015.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.