Passer au contenu principal
Nominations

Nominations – mars 2019

par PASCALE CASTONGUAY | 14 MAR 19

Professeur au Département de psychopédagogie et d’andragogie de l’Université de Montréal, Thierry Karsenti a été nommé coprésident du nouveau Conseil des compétences futures. Le titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication en éducation s’intéresse particulièrement à l’intégration pédagogique des nouvelles technologies, aux pratiques pédagogiques des enseignants et aux formations ouvertes et à distance. Il a notamment reçu le prix Whitworth du meilleur centre de recherche pour le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante, dont il est directeur.

Depuis le 1er mars dernier, Johanne Turbide agit à titre de secrétaire générale de HEC Montréal. Titulaire d’un doctorat en Industrial and Business Studies de l’université de Warwick, en Angleterre, et d’une maîtrise en gestion de HEC Montréal, Mme Turbide s’est jointe à l’établissement montréalais en 1989. Elle a été jusqu’ici professeure titulaire au Département de sciences comptables. Elle est aussi directrice du développement durable et codirectrice du Pôle IDEOS.

Denis Gauvreau a été nommé directeur de l’innovation et du développement des affaires de Polytechnique Montréal, et ce, pour un mandat de quatre ans. Avant de se joindre à Polytechnique Montréal, M. Gauvreau a été, de 2014 à 2019, directeur des affaires internationales de Genopole, la biograppe française spécialisée dans les innovations en santé et en environnement résultant de développements technologiques en génomique. Il a obtenu son doctorat en pharmacologie de l’Université de Cambridge et est également détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en biochimie de l’Université de Montréal.

 

 

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *