Passer au contenu principal
Revue de presse

En manchette le 18 janvier 2021

par LAURA BEAULNE-STUEBING | 18 JAN 21

Huffington Post
Legault s’inquiète des étudiants des cégeps et universités

Le premier ministre François Legault s’est adressé tout particulièrement aux étudiants des cégeps et des universités dans un long message partagé sur Facebook samedi midi.

TVA Nouvelles
Le PQ réclame un plan pour les universités et les cégeps

Le Parti québécois réclame que le gouvernement de la CAQ dépose un plan «visant à garantir la qualité de l’enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur», ainsi qu’une «bonification de l’aide en santé mentale offerte aux étudiants».

Radio-Canada
Amiante : des experts se dressent contre une contestation de l’Université de Montréal

Un groupe d’experts composé d’une soixantaine de scientifiques enjoint la ministre de l’Enseignement supérieur, Danièle McCann, à empêcher l’Université de Montréal de contester l’indemnisation du professeur émérite Jean Renaud, atteint d’un cancer fatal après avoir été exposé à l’amiante il y a plus de 30 ans.

Le Devoir
Des critiques injustifiées sur le nouveau pavillon de l’UQAM

En matière de patrimoine urbain et architectural, l’UQAM n’a de leçon à recevoir de personne. Son campus central est l’un des tout premiers exemples d’intégration réussie de l’architecture ancienne à l’architecture moderne, récompensé par un Prix d’excellence de l’Ordre des architectes en 1980.

Le Journal de Montréal
Nos universités deviennent des églises

On doit évidemment s’inquiéter du recul de la liberté sur les campus universitaires.

Radio-Canada
L’UQAM restreint l’autorisation de circuler transmise à ses professeurs

L’Université du Québec à Montréal (UQAM) recule après avoir fourni une lettre à ses 1148 professeurs et à des chargés de cours pour leur permettre de se déplacer pendant le couvre-feu, alors que la vaste majorité des cours et des activités universitaires se font à distance.

Journal de Montréal
Souche plus infectieuse: des progrès pour des chercheurs québécois

Des recherches réalisées par l’équipe du professeur Rafael Najmanovich de l’Université de Montréal expliquent pourquoi la nouvelle souche de la COVID-19, originaire de l’Angleterre, infecte plus facilement les humains.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *