Passer au contenu principal
Revue de presse

En manchette le 28 janvier 2021

par LAURA BEAULNE-STUEBING | 28 JAN 21

Radio-Canada
Un campus de l’UQAM à Saint-Constant

À partir de septembre, l’Université du Québec à Montréal (UQAM) aura un nouveau campus à Saint-Constant, dans l’ouest de la Rive-Sud.

Radio-Canada
L’USB satisfaite des inscriptions d’étudiants étrangers cette année

L’Université de Saint-Boniface accueille environ 80 étudiants étrangers dans une année normale. Si la pandémie a bousculé les inscriptions des étudiants venus de l’international, l’université s’en tire tout de même pas trop mal.

La Tribune
Les étudiants de Bishop’s en faveur de la semaine de relâche

Les étudiants de l’Université Bishop’s ont voté à 83 % en faveur d’une semaine de relâche à la session d’automne. Avec ce résultat et un taux de participation au vote de 40 %, l’Association étudiante de l’Université Bishop’s présentera la demande au sénat de l’institution.

Radio-Canada
Les professeurs lancent un ultimatum à l’Université Laurentienne

Les professeurs et bibliothécaires syndiqués de l’Université Laurentienne exigent que les administrateurs partagent leurs données financières d’ici vendredi.

Radio-Canada
Début du recrutement des tuteurs qui aideront les élèves québécois

Québec lance mercredi sa plateforme web Répondez présent afin de recruter des tuteurs qui pourront aider un grand nombre d’élèves québécois mis en difficultés scolaires en raison de la pandémie de COVID-19.

La Tribune
L’UdeS devient le premier campus certifié « Ami des abeilles » au Québec

L’Université de Sherbrooke devient le premier campus certifié « Ami des abeilles » au Québec. L’organisation étudiante Ruche Campus, qui gère quatre ruches à l’UdeS, espère du même coup donner un plus grand élan à la protection des pollinisateurs.

La Tribune
La face cachée de l’enseignement en présentiel à l’UdeS

Au cours de la dernière année, les professeur.es de l’Université de Sherbrooke ont été fortement sollicités pour s’adapter à de nombreuses situations inédites dans leur parcours professionnel.

ONFR+
Étudiants franco-ontariens : pourquoi ils n’iront pas à l’UOF

La plupart des étudiants franco-ontariens ne feront pas leurs études à l’Université de l’Ontario français (UOF), cette année. Ils représentaient pourtant son cœur de cible et sa raison d’être : donner aux élèves de la province la chance de poursuivre leurs études supérieures en français.

Le Droit
L’UOF : une mauvaise réponse à un vrai besoin?

Il y a quelques jours, nous apprenions que l’Université de l’Ontario français (UOF) n’a reçu que 19 demandes d’admission pour l’année scolaire qui débutera en septembre 2021.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
University Affairs moderates all comments according to the following guidelines. If approved, comments generally appear within one business day. We may republish particularly insightful remarks in our print edition or elsewhere.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *