Passer au contenu principal

Une introduction aux médias sociaux

par CHRISTINA CHANT | 11 JAN 10

Si vous êtes un néophyte des technologies de médias sociaux sur le Web, vous vous dites peut-être que si vous n’y prêtez pas attention, ils disparaîtront. Cela risque peu de se produire. Mais soyez rassuré, il est relativement facile d’apprendre à se servir de certains outils les plus simples.

Pour Sidney Eve Matrix, professeure de cinéma et de médias à l’Université Queen’s, il s’agit de commencer par cerner les résultats escomptés, plutôt que les technologies comme telles. Elle recommande de revoir ses objectifs d’enseignement et ensuite de choisir les technologies qui seront utiles pour les atteindre.

Il est possible que le système de gestion des cours de votre université possède déjà des outils pour vous aider dans ce domaine. Les nouvelles technologies iTunes U, et les services wiki ou les services d’enregistrement et de lecture en continu sont parfois disponibles dans les universités. Mme Matrix affirme toutefois que les outils élaborés par les entreprises privées présentent souvent une plus grande facilité d’utilisation. Elle et d’autres professeurs recommandent entre autres les technologies sui-vantes, considérées comme étant parmi les plus utiles en enseignement.

Le wiki

Le wiki est une page Web interactive pouvant être modifiée par n’importe quel utilisateur. Lorsqu’un wiki est modifié, la version précédente est conservée avec une inscription des modifications apportées, ce qui permet de retourner à la version précédente. Un wiki permet aussi de choisir si l’information sera rendue publique ou demeurera privée.

Alec Couros, professeur de technologies pédagogiques et des médias à l’Université de Regina, trouve que les wikis incitent à la collaboration et à la responsabilisation en enseignement. Ses étudiants peuvent contri-buer à la création de listes de lectures de référence, discuter de la structure des travaux, et même négocier les dates d’échéance des travaux.

Le blogue

Facile d’accès et gratuit, le blogue est devenu le site Web le plus utilisé. Il permet d’expérimenter la rédaction en ligne, et offre la possi-bilité de modérer les commentaires et de tenir des fils de discussions. Un blogue affiche automatiquement le contenu par ordre chronologique décroissant, ce qui en facilite la navigation, et il peut être développé en créant de nouvelles pages. Un blogue destiné à un groupe limité peut aussi demeurer privé.

Le blogue est utile pour évaluer les attentes des étudiants avant le début d’un cours et mesurer leur satisfaction après la fin du cours. Il est facile d’ajouter des liens vers des lectures en ligne et des sites Web, et la fonction carnetescence permet de relier le blogue à d’autres blogues jugés pertinents pour la discussion. Le blogue est aussi l’endroit idéal pour afficher les questions les plus fréquemment posées; tous les étudiants qui y ont accès peuvent ainsi consulter les réponses.

Le fichier balado

La baladodiffusion est souvent la première étape dans la distribution électronique de documents de cours. Elle peut se faire à l’aide d’un fichier balado (fichier sonore ou vidéo pouvant être téléchargé), ou d’une webémission (document diffusé sur le Web, et non téléchargé, qui utilise les technologies de vidéo en continu). Mme Matrix, en produisant elle-même ses enregistrements, garde un meilleur contrôle sur le contenu et peut aussi offrir une expérience d’apprentissage personnalisée aux étudiants qui ont des besoins spécifiques.

Pour créer un fichier balado (sonore ou vidéo), il suffit de disposer d’un ordinateur muni d’un microphone, d’une caméra et des logiciels standards. Le fichier peut ensuite être téléchargé vers des sites Web, des blogues ou des wikis.

Le partage de signets

La mise en signet est actuellement très utilisée pour sauvegarder des adresses de sites Web sur un ordinateur pour consultation ultérieure. Avec le partage de signets, ces adresses sont sauvegardées sur un site Web, ce qui facilite la récupération et l’échange d’information.

Lorsque vous créez un signet, vous assignez à une ressource une marque (ou une catégorie) qui décrit précisément son contenu. Par exemple, un site portant sur les préparatifs à la grippe H1N1 pourrait être marqué H1N1 ou pandémie, ou encore sensibilisation publique. Une fois que vos signets sont rendus publics, les utilisateurs peuvent se regrouper en fonction de presque n’importe quel champ d’intérêt et apprendre en consultant les divers sites Web mis en signet par les autres.

Pour plus d’info, consultez notre introduction aux outils Web.

Rédigé par
Christina Chant
Missing author information
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
University Affairs moderates all comments according to the following guidelines. If approved, comments generally appear within one business day. We may republish particularly insightful remarks in our print edition or elsewhere.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *