Passer au contenu principal
Conseils carrière

10 conseils pour créer chez soi un environnement sain pour l’esprit

Un aménagement judicieux de votre espace peut vous aider à mieux gérer le confinement.

par SAM LUONG | 12 JAN 21

Notre environnement matériel peut contribuer à notre santé mentale et émotionnelle en nous permettant de vivre, de travailler et de dormir dans le confort tout en réduisant les sources de stress susceptibles de nous miner à court ou à long terme.

Un lieu qui ne répond pas à ces attentes peut exacerber nos problèmes de santé, directement ou indirectement, comme l’anxiété, la dépression, le diabète, l’asthme, le cancer et les maladies cardiovasculaires (WELL v2, 2018).

Vous trouverez ci-dessous des conseils pour améliorer votre bien-être à la maison, tant sur les plans personnel qu’environnemental, et vous permettront notamment de connaître les ressources en santé mentale ou d’intégrer à votre espace des éléments de la nature. Ces aménagements exigent peu de temps et d’argent, la plupart coûtant moins de 100 dollars.

Un environnement sain pour l’esprit à la maison est important parce que :

  • chaque année, 14,3 pour cent (ou huit millions) des décès dans le monde sont attribuables à des problèmes de santé mentale. Comparativement aux adultes en santé, les personnes souffrant de problèmes de santé mentale ont un taux de mortalité plus élevé de 2,2 pour cent;
  • 30 pour cent des adultes souffriront d’un trouble mental au cours de leur vie. De plus, entre 35 et 50 pour cent de ceux-ci vivant dans les pays riches et entre 76 et 85 pour cent d’entre eux vivant dans les pays à revenu faible ou moyen en souffrent sans recevoir de traitement; et
  • les problèmes de santé mentale non traités, comme la dépression, peuvent entraîner des idées suicidaires ou mener au suicide, à lui seul responsable de 800 000 décès par année dans le monde.

(Source : WELL v2, 2018)

Un aménagement judicieux de votre environnement peut vous aider à mieux gérer le confinement, le rendre plus agréable et même vous redonner courage, particulièrement au cours des mois de l’hiver plus difficiles en ces temps de pandémie.

Voici donc 10 conseils à mettre en pratique pour créer chez soi un environnement bénéfique à l’esprit (d’un point de vue personnel et spatial) à peu de frais :

1) Informez-vous sur la santé mentale

Vous éduquer sur les troubles de santé mentale vous permettra d’en reconnaître rapidement les signes et les symptômes, chez vous et chez les autres, et vous aidera à vous rétablir le cas échéant.

De nombreuses ressources existent sur Internet. Toutefois, si vous vivez au Canada, veuillez consulter le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) ici.

2) Faites une sieste de 10 à 20 minutes en début d’après-midi, au besoin

On recommande aux adultes (18 ans ou plus) de dormir de sept à neuf heures par nuit (MayoClinic.org, 2019). Toutefois, il arrive parfois que notre sommeil soit agité ou écourté.

Dans ce cas, vous pouvez faire une sieste de 10 à 20 minutes en début d’après-midi, au besoin, pour retrouver votre énergie et votre concentration. Réglez une minuterie afin de ne pas dépasser 30 minutes, car prolonger la sieste peut perturber le cycle du sommeil nocturne.

Assurez-vous aussi que votre environnement soit confortable et qu’il favorise le repos. Si vous éprouvez de l’anxiété, notez dans un carnet ce qui vous trotte dans la tête pour vider votre esprit et mieux dormir.

3) Consacrez 30 minutes par jour à un passe-temps

En vous permettant de faire quelque chose de productif, un passe-temps peut vous apporter de la joie et de l’espoir lorsque votre santé mentale vacille.

Voici quelques idées :

  1. La peinture
  2. La sculpture
  3. La musique (comme chanter, jouer d’un instrument ou composer)
  4. L’écriture
  5. L’exercice physique
  6. La cuisine
  7. La lecture (de livres de croissance personnelle par exemple)

4) Gardez votre environnement propre et ordonné

Rien de tel qu’un environnement ordonné pour avoir les idées claires. Achetez des boîtes de rangement opaques et des meubles de rangement pour y placer vos objets hors de la vue. Un décor minimaliste et ordonné favorise la concentration et la productivité. Il facilite aussi l’entretien ménager.

5) Placez des plantes d’intérieur dans les pièces régulièrement occupées

Les éléments naturels calment l’esprit. Achetez autant de plantes que vous le souhaitez. Toutefois, pour une meilleure qualité de l’air, on propose généralement une plante par neuf mètres carrés (100 pieds carrés) d’espace intérieur. Choisissez des plantes qui vous plaisent. L’important est de vous amuser!

6) Utilisez la nature et les lieux extérieurs environnants

Si vous êtes autorisé à sortir, essayez de maximiser le temps passé à l’extérieur dans les espaces verts, près des cours d’eau et au soleil afin de faire le plein de vitamine D, une substance qui régule et améliore l’humeur.

D’ailleurs, un changement de paysage et de routine peut s’avérer très efficace pour lutter contre les troubles de santé mentale. Le fait de vous retirer d’une situation stagnante, voire éprouvante, permet de prendre du recul pour voir les choses avec plus de clarté.

7) Meublez vos pièces de matériaux naturels

Le bois, la brique, la terre cuite, la pierre et les autres matériaux naturels constituent d’excellentes façons d’intégrer des éléments de la nature dans votre décor.

Recueillez des photos de lieux dont vous aimez l’ambiance et inspirez-vous-en pour choisir vos meubles et accessoires.

Amusez-vous avec les couleurs, les textures, les motifs et les autres éléments et principes du design d’intérieur pour concevoir un espace agréable.

8) Pensez à tous les éléments qui rendront votre environnement confortable

La beauté est importante, mais il faut également tenir compte de paramètres fonctionnels pour rendre un lieu confortable :

  1. Éclairage
  2. Atténuation du bruit
  3. Régulation de la température
  4. Ergonomie et confort assis
  5. Intimité sur le plan visuel

9) Pensez votre aménagement en fonction d’une variété d’usages

Votre poste de travail se trouve face à un mur, dans un coin sombre? Équipez-vous alors d’un ordinateur portatif pour pouvoir travailler dans la salle de séjour, juste à côté de la fenêtre, où la lumière est abondante.

Vous avez une terrasse ou un balcon verdoyant et ouvert avec des places assises? Rétablissez l’équilibre en aménageant un lieu plus intime, plus sombre et plus douillet à l’intérieur.

L’idée est de créer des contrastes afin de toujours pouvoir trouver un lieu correspondant à votre humeur et à votre préférence du moment. De plus, la variété invite à bouger. Elle diminue donc la sédentarité.

10) Créez un lieu de tranquillité

Si vous avez l’espace requis, préférablement sept mètres carrés (75 pieds carrés) selon WELL v2, créez un lieu de tranquillité, de contemplation ou de lecture où vous pourrez vous éloigner des tracas du travail.

Il peut aussi s’agir d’une zone « sans médias sociaux » où vous pourrez fuir le stress de Facebook, d’Instagram, de Twitter et des autres médias du genre. Ce stress peut découler d’une mauvaise utilisation (p. ex. pour échapper à vos problèmes) ou des pressions de la société, comme la crainte obsessionnelle de passer à côté d’une occasion.

Sam Luong est stagiaire en architecture à Toronto. Il a travaillé sur divers grands projets pour des sociétés internationales dans son domaine. Il a à cœur la santé physique et le bien-être et espère concevoir un jour un bâtiment résidentiel intelligent. Il a aussi fondé son propre cabinet-conseil : Studio Cloud Nine. Si vous avez aimé cet article, cliquez sur J’aime et suivez Studio Cloud Nine sur Facebook ou Linkedin.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *