Passer au contenu principal
Conseils Carrière

Comment réussir son doctorat

Conseils aux étudiants qui commencent ou envisagent des études doctorales.

par DANIEL BECKER + KATHERINE BECKER | 11 DÉC 13

À titre de nouveaux diplômés d’un programme de doctorat, nous nous rappelons très bien les conseils qui nous ont été offerts durant notre parcours. Ils s’appliquent à tous les candidats au doctorat, peu importe l’université ou le domaine. Au moment de faire part de ces conseils aux futurs diplômés, nous tenons à remercier tous les mentors qui ont su nous transmettre leur sagesse.

Suivez votre passion

Choisissez votre spécialisation en fonction de ce qui vous passionne, et non en vous fiant aux offres d’emploi sur le site Web d’Affaires universitaires. Un champ d’études choisi uniquement sur la base des perspectives d’emploi risque de ne pas suffire à vous motiver tout au long de l’entreprise monumentale que constitue un doctorat. Il en va de même de votre sujet de thèse : choisissez un sujet que vous avez envie d’explorer jusqu’aux petites heures du matin. Il est tout de même utile de lire les offres d’emploi pour comprendre les critères d’embauche des employeurs.

Rencontrez les professeurs

Avant de choisir votre directeur de thèse, discutez de votre passion avec le directeur de votre programme et demandez-lui quels professeurs partagent les mêmes intérêts. Dressez une liste de directeurs potentiels et prenez rendez-vous pour les rencontrer. Avant chaque rencontre, lisez quelques-unes des publications récentes de la personne.

Lors de la rencontre, posez des questions pour déterminer s’il s’agit du directeur de thèse qu’il vous faut. La personne a-t-elle le temps d’encadrer un autre étudiant? A-t-elle des conseils à vous offrir? Il se peut qu’elle refuse d’emblée, ou encore qu’elle soit sur le point de prendre un congé sabbatique. Si la rencontre n’est pas concluante, demandez à la personne si elle connaît quelqu’un d’autre avec qui vous devriez vous entretenir. D’autre part, il est possible que vous rencontriez le futur président de votre comité de thèse ou que vous tombiez à point nommé, juste au moment où votre futur directeur entame un projet emballant.

Ne dites jamais non

Réfléchissez sérieusement avant de décliner une invitation. Si vous refusez l’offre d’un professeur, l’occasion risque de ne plus se représenter.

Plongez-vous dans le sujet

Demandez à un bibliothécaire comment effectuer une recherche approfondie sur un sujet. Profitez pleinement des tutoriels sur la recherche dans le catalogue et les bases de données de la bibliothèque. Constituez une banque d’articles sur votre sujet, consultez la bibliographie de chacun et relevez les noms qui y figurent plus d’une fois. Ce sont des auteurs dont vous devez lire les écrits.

Puisque les sujets de recherche touchent souvent de multiples disciplines, essayez d’élargir votre recherche. On peut de toute évidence trouver des articles sur les études en plein air, par exemple, dans des revues spécialisées en éducation. Or, des articles sur ce sujet figurent également dans les bases de données de revues spécialisées dans la sociologie, la philosophie, la psychologie, les études féministes, l’impact environnemental et les disciplines biomédicales.

Ne vous laissez pas décourager par les refus

Passez votre banque d’articles en revue et prenez note des publications d’où ils proviennent. Visitez le site Web de chaque publication, consultez les directives de présentation d’articles, puis rédigez un article qui concorde avec le mandat d’une des revues ciblées. Demandez à un professeur de le lire et de vous faire part de ses commentaires.

Une fois votre article fin prêt, vérifiez la mise en forme et soumettez-le. Trois issues sont possibles : la rédaction de la revue peut accepter votre article tel quel (peu probable), vous demander de le corriger et de le soumettre de nouveau (un peu plus probable), ou carrément le refuser (très probable). Ne vous laissez pas décourager; essayez de voir tout refus comme une occasion de produire un meilleur article. Si vous recevez des commentaires constructifs, remerciez promptement le rédacteur de la revue, modifiez votre article en conséquence, puis soumettez la nouvelle version à une autre publication. Si par bonheur on vous demande de corriger votre article et de le soumettre de nouveau, remerciez le rédacteur, faites les révisions nécessaires et soumettez rapidement la nouvelle version.

Faites partie d’un réseau

Inscrivez-vous à au moins une association professionnelle liée à votre domaine. Lisez les publications et assistez au congrès annuel de l’organisation. Vous aurez ainsi la chance de vous intégrer concrètement au milieu.

Astuces de rédaction de thèse

Essayez de choisir un président de comité de thèse dont la méthode de travail est semblable à la vôtre. Si vous avez besoin de structure et d’échéances, choisissez quelqu’un qui est prêt à faire un suivi régulier de vos travaux. Lisez tout ce que le président de votre comité de thèse a publié. Lisez aussi les thèses de plusieurs anciens de votre programme. Consultez la base de données ProQuest Dissertations & Theses , qui contient plus d’un million de thèses. Recherchez celles qui explorent le même sujet que vous ou dont la méthodologie de recherche est semblable à la vôtre. Analysez les bibliographies pour relever des ouvrages à consulter.

Tissez des liens

La valeur de votre diplôme dépend des relations que vous établissez. De tels liens vous permettront d’obtenir des lettres de recommandation pour obtenir un poste, de profiter d’offres de collaboration en recherche et de recevoir des conseils essentiels pour réussir. De telles relations vous soutiendront tout au long de votre carrière. N’oubliez jamais de remercier ceux qui vous aident en cours de route, et une fois votre parcours terminé, ce sera à vous de rendre la pareille.

Daniel Becker est chercheur postdoctoral à l’Université Lakehead, campus d’Orillia, au département de sociologie et d’études interdisciplinaires. Katherine Becker est professeure adjointe au département d’éducation de l’Université Lakehead, campus d’Orillia.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  1. Hachimi / 29 August 2014 at 10:09

    Tout d’abord, je tiens à remercier infiniment M.Daniel Becker et Mme.Katherine Becker pour les conseils précieux que vous nous avez fournies – nous, les futurs doctorants –

    Réussir son projet de doctorat demande des efforts et une organisation de travail précise, et en employant et en suivant vos conseils, notre but devient plus réaliste et réalisable.

  2. Noura / 31 December 2015 at 14:55

    Je remercie beaucoup ceux qui ont rédigé ces conseils et je trouve que c’est très intéressant et ça encourage beaucoup pour avancer afin de réussir son doctorat.

  3. Karim / 25 January 2016 at 04:15

    Un grand merci pour vos précieux conseils.

  4. SANGARE FOUSSEYNI / 18 August 2016 at 18:34

    merci,je suis très ravi.

  5. Abdallah / 28 August 2016 at 15:40

    Merci bcp pour vos conseils!