Passer au contenu principal
Conseils carrière

La présentation de publications savantes dans un CV

Comment mettre pleinement en valeur votre travail

par CAROLYN STEELE | 03 DÉC 07

Votre lettre de présentation est fin prête. Vous vous êtes exercé en vue de l’entrevue. Votre CV est à jour… ou presque. Il vous reste à dresser la liste de vos publications. Voici quelques conseils éclairés d’une conseillère d’orientation.

La liste de vos publications savantes est sans doute la section de votre CV qui vous donnera le plus de fil à retordre, du moins jusqu’à ce que vous obteniez un poste de professeur permanent. Les jeunes professeurs subissent une pression énorme pour avoir à leur actif les trois articles obligatoires publiés dans des revues savantes avant qu’ils n’entrent sur le marché du travail. Il ne s’agit pas d’une mince tâche, puisque les doctorants sont également soumis à une pression de plus en plus forte pour terminer leur thèse dans un délai de quatre à cinq ans. Viennent ensuite les frustrantes périodes d’attente entre la présentation d’un article, son acceptation et sa publication, qui en laissent plus d’un perplexe au moment de la rédaction de son CV.

Si vous avez réussi à obtenir vos trois publications, chapeau! Mais si, comme le commun des mortels, vous tentez désespérément de terminer votre thèse tout en répondant à des offres d’emploi, nous vous proposons quelques façons de présenter le travail que vous avez accompli à ce jour de manière à pouvoir inscrire quelque chose dans la section de votre CV réservée aux publications.

Par-dessus tout, gardez à l’esprit que si vous ne pouviez rédiger et que vous n’aviez rien d’original ou d’intéressant à dire, vous ne seriez pas au doctorat. En vous laissant guider par cette pensée encourageante, vous devez rassembler ce que vous avez produit à ce jour pour démontrer que vous pouvez et que vous serez un universitaire productif.

Premier scénario

Supposons que vous avez retravaillé un chapitre de votre thèse ou un exposé particulièrement solide réalisé dans le cadre d’un cours. Je vous suggère de ne pas l’inclure dans votre CV tant que vous ne l’aurez pas présenté à une revue afin d’éviter de passer pour quelqu’un qui tente de gonfler sa productivité. Par contre, votre directeur peut mentionner, dans sa lettre de recommandation, que vous travaillez sur un article des plus intéressants que vous serez prêt à publier sous peu.

Une fois l’article soumis à une revue évaluée par les pairs, vous pourrez l’inclure dans une catégorie de la section réservée aux publications, comme suit :

Publications

Soumis pour publication

OU

En cours d’évaluation

Deuxième scénario

Vous venez finalement d’apprendre avec soulagement que votre article sera publié, mais vous ne savez pas encore à quel moment. Il vous suffit alors d’indiquer Accepté pour publication.

Troisième scénario

Vous avez rédigé une critique de livre ou un chapitre d’une anthologie, ou dirigé une publication. Ces ouvrages ne sont pas considérés au même titre que les trois articles obligatoires, mais ils représentent néanmoins des activités savantes reconnues. Ils peuvent en outre étoffer la section de votre CV réservée aux publications pendant que vos œuvres principales sont en cours d’examen (ou de production).

Ce point ne fait pas l’unanimité. J’estime que toute publication (toute œuvre assortie de renseignements bibliographiques complets) peut être présentée sur un CV aux côtés des articles en voie d’être publiés. D’autres ont une opinion plus tranchée de la question. Je vous suggère donc de sonder votre comité de sélection, si cela s’applique à votre situation.

Vous pouvez également inclure dans votre CV des articles rédigés pour des revues qui ne sont pas savantes, mais qui jouissent d’une bonne réputation. Une fois de plus, créez une catégorie pour distinguer ces articles de vos travaux savants.

Voici un exemple d’enchaînement logique des catégories :

  • Publications
  • Livres
  • Articles évalués par les pairs
  • En cours d’évaluation
  • Chapitres de livres
  • Critiques de livres
  • éditoriaux
  • Autres publications

Pour chaque catégorie, listez les éléments par ordre chronologique décroissant, en respectant les conventions bibliographiques propres à votre discipline. Un enchaînement judicieux des catégories vous permettra de mettre l’accent sur les ouvrages les plus prestigieux (un chapitre de livre, par exemple), même si ceux-ci ont été publiés avant d’autres de moindre importance.

Certains tentent d’inclure les présentations données dans le cadre de conférences et d’autres publications mineures sous une catégorie générale comme Activités savantes plutôt que sous Publications. Je vous recommande de procéder de la sorte uniquement si vous avez donné plusieurs présentations, mais ne comptez à votre actif qu’une ou deux publications mineures, comme une critique de livre ou un article dans un ouvrage de nature encyclopédique.

Finalement, discutez d’une stratégie de publication avec votre directeur, si ce n’est pas déjà fait, et procédez à une évaluation rapide de vos publications bien avant la défense de votre thèse. Vous éviterez ainsi bien des angoisses et saurez où concentrer vos énergies dans le dernier droit avant la fin de vos études.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *