Passer au contenu principal
En Marge

Distinctions, et appui renouvelé, pour des professeurs exemplaires

par LÉO CHARBONNEAU | 12 NOV 08

Le 2 novembre dernier, j’ai passé plusieurs heures en compagnie des récipiendaires de 2008 du Prix national d’enseignement 3M à Montebello, au Québec. Le Prix national d’enseignement 3M est le prix le plus prestigieux au Canada pour l’excellence en enseignement au niveau postsecondaire. Dans le cadre de leur récompense, 10 nouveaux récipiendaires sont invités chaque année à venir discuter, pendant trois jours, de tout ce qu’ils veulent – aucun programme n’est établi – dans ce magnifique lieu de villégiature à environ une heure de route à l’est d’Ottawa.

Bien entendu, l’enseignement est le sujet dominant. J’ai été ravi de pouvoir me joindre au groupe de cette année vers la fin de leur séjour pour connaître les sujets abordés. Ce groupe de récipiendaires et les précédents avec qui j’ai discuté par le passé sont tellement enthousiastes à propos de l’enseignement et sont si convaincants que je ne peux que trouver les conversations inspirantes et stimulantes. Voilà ce que je ressens chaque fois que j’assiste à la rencontre annuelle de la Société pour l’avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur (SAPES); la prochaine aura lieu en 2009 à la University of New Brunswick.

Tous les lauréats rencontrés à Montebello s’entendent pour dire que ce séjour est des plus attendus parce qu’il leur permet de discuter avec des collègues qui partagent leurs vues et leur enthousiasme ainsi que d’échanger sur les pratiques exemplaires. Toutefois, ils trouvent regrettable que ces rassemblements ne soient pas plus fréquents ou qu’il n’y en ait pas dans les régions. « Il existe des réseaux de recherche, pourquoi pas en enseignement », demande l’un deux.

Cela m’amène à vous parler de la nouvelle initiative géniale du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur. Le Conseil a récemment annoncé le lancement d’un programme de recherche « visant à aider les enseignants des principaux collèges et universités de l’Ontario à échanger sur leurs pratiques d’enseignement ». Intitulé Programme de recherche sur la mobilisation des connaissances pour un enseignement et un apprentissage exemplaires, ce programme est dirigé par le Thomas Carey, expert réputé en qualité de l’enseignement à la University of Waterloo.

Comme première étape de ce programme, le Conseil a publié l’article de M. Carey, intitulé Étude de recherche sur un réseau d’échange des connaissances pour un enseignement exemplaire dans le secteur de l’enseignement supérieur en Ontario, qui parle « des réseaux d’échange des connaissances […], comme moyen de déterminer et de promouvoir les pratiques d’enseignement exemplaires en Ontario ». Un article qui vaut la peine d’être lu.

Je ne sais pas exactement combien de financement reçoit cette initiative ni comment les professeurs peuvent y participer, mais le jeu en vaut la chandelle. J’espère que les autres provinces emboîteront le pas, et ce, dans le plus grand intérêt des étudiants.

À PROPOS LÉO CHARBONNEAU
Léo Charbonneau
Léo Charbonneau is the editor of University Affairs.
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.