Passer au contenu principal
Contenu commandité

Un Tinder de la recherche?

L’événement « Envisagez la recherche » (22 novembre 2019) vise à faire rencontrer étudiants et chercheurs pour collaborer sur un projet de recherche.

par MAËL BUREAU-BLOUIN | 23 OCT 19

Savoir choisir un directeur de recherche peut représenter un défi de taille pour les étudiants. Pour les professeurs subventionnés à la recherche d’étudiants pour les accompagner dans leurs projets, c’est parfois aussi complexe…

Dans les écoles de gestion, la décision de poursuivre ses études à la maîtrise (en particulier dans le profil mémoire) ou au doctorat représente un investissement important en temps, en argent et en énergie pour bon nombre d’étudiants. Souvent, cette décision est le fruit d’une longue réflexion personnelle, mais les objectifs recherchés ne sont pas toujours clairs, notamment sur l’orientation de carrière souhaitée.

Comment démystifier la recherche? Par quels moyens rendre plus « articulé » un sujet de recherche? De quelle manière peut-on faciliter les rencontres entre les étudiants et les professeurs? Ce sont ces questions que s’est posée l’équipe du vice-décanat à la recherche de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) et son comité de la recherche. « Nous voulions dépasser les modes traditionnels de prise de contact entre professeurs et étudiants : c’est-à-dire les courriels ou en classe », mentionne Fabien Durif, vice-doyen à la recherche de l’ESG UQAM.

C’est ainsi qu’est né Envisagez la recherche en 2018. Le concept est simple : un événement unique d’une journée durant lequel des étudiants sont sélectionnés pour s’entretenir en privé avec des professeurs dans l’objectif de conclure des ententes de thèse, de mémoire ou un contrat d’assistant de recherche.

Une plateforme Web est dédiée à l’événement, celle-ci répertorie par thème et par professeur les projets proposés. Les cinq grands thèmes sont le domaine principal, le type de projet (bourse ou contrat de recherche), le niveau (maÎtrise ou doctorat) et la description détaillée du sujet. Pour s’inscire, les étudiants doivent soumettre leur candidature en remplissant un formulaire en ligne. Ensuite, un processus de sélection via un jury est effectué et les demandes correspondantes sont envoyées aux professeurs pour approbation finale.

Lors de la 1re édition, une soixantaine de candidatures avaient été sélectionnées représentant plus d’une centaine de rencontres. Le jour de l’événement, des kiosques de présentation des différents programmes permettent d’aiguiller les étudiants dans leur inscription, des visites de laboratoire leur sont également proposées ainsi qu’un lunch de réseautage avec des professeurs et étudiants de l’ESG UQAM.

Fort du succès de cette 1re édition (une quinzaine d’ententes conclues à la fois aux programmes de maîtrise et de doctorat), la 2e édition aura lieu le 22 novembre. Plus de 300 000 dollars en bourses ou en contrats reliés à une cinquantaine de projets seront offerts aux étudiants.

Pour le vice-doyen à la recherche, M. Durif, « … plus qu’une simple journée dédiée au recrutement d’étudiants de cycles supérieurs dans le cadre de projets de recherche, Envisagez la recherche est également un outil de communication qui permet de mettre en valeur et de faire rayonner les principaux domaines d’expertise en recherche de l’ESG UQAM comme l’entrepreneuriat à impact, les milieux de vie intelligents et durables ou la fintech. ». En effet, les efforts de communication sont importants : capsule vidéo, campagne de promotion sur les médias sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter, stories Instagram) et au sein du réseau des diplômés, concours et activités sur le campus universitaire.

Comme quoi il faut parfois provoquer les rencontres!

Maël Bureau-Blouin est auxiliaire de recherche à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *