Passer au contenu principal
Actualités

Pleins feux sur les profs

La retraite, c’est pour les autres.

par LÉO CHARBONNEAU | 25 JAN 10

Le fait qu’il ait pris sa retraite il y a presque cinq ans n’a pas empêché Christophe Jankowski, ancien professeur à l’Université de Moncton, de continuer à publier. Son 250e article, écrit en collaboration avec des chercheurs de l’Université nationale autonome du Mexique, a paru récemment dans la revue Spectrochimica Acta.

Ancien doyen de la Faculté des études supérieures et de la recherche, M. Jankowski a enseigné au Département de chimie et de biochimie de l’Université de Moncton pendant plus de 36 ans. Il a dû prendre sa retraite en 2005, mais il demeure toujours très actif au sein de l’établissement comme professeur et chercheur. Il dirige et codirige actuellement plusieurs thèses aux deuxième et troisième cycles.

« Après ma retraite, je ne ressentais pas le besoin d’avoir un autre projet professionnel que de continuer car finalement ma vie, avec la musique, le piano et la poésie, c’est la chimie. »

La curiosité scientifique de M. Jankowski est tout aussi grande aujourd’hui que lors de la publication de son premier article en 1964. Pour lui, ce 250e article n’est en quelque sorte qu’une mesure de continuité jumelée à la persévérance.

« Ce chiffre est seulement symbolique, explique-t-il. Ce qui compte vraiment pour moi c’est de produire des résultats de qualité par des articles et de faire savoir que mes efforts contribuent à approfondir un peu la connaissance. »

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.