Passer au contenu principal
Nominations

Nominations – avril 2019

par PASCALE CASTONGUAY | 01 AVRIL 19

Le 1er juillet 2019, Robert Haché amorcera un mandat de cinq ans à titre de recteur et vice-chancelier de l’Université Laurentienne. Actuellement vice-recteur à la recherche et à l’innovation à l’Université York, M. Haché a aussi été vice-recteur associé à la recherche à l’Université de Calgary et vice-doyen à la recherche à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. Celui qui est titulaire d’un doctorat en biochimie de l’Université Queen’s compte 29 ans d’expérience en tant que professeur. M. Haché a également siégé en tant que membre ou président de plusieurs organisations, y compris l’Ontario Council of University Research.

Federico Pasin sera le prochain directeur de HEC Montréal à compter du 1er juillet prochain. Son mandat sera d’une durée de quatre ans. Titulaire d’un doctorat en génie industriel de l’École Centrale Paris ainsi que d’une maîtrise et un baccalauréat en génie industriel de Polytechnique Montréal, M. Pasin travaille à HEC Montréal depuis 1994. Il y est professeur titulaire au Département de gestion des opérations et de la logistique, et ce, en plus d’occuper les fonctions de secrétaire général et de directeur des activités internationales de l’établissement.

Le professeur titulaire au Département de sciences de la décision de HEC Montréal, Gilbert Laporte, fait désormais partie des membres internationaux de la National Academy of Engineering (NAE). Il sera formellement intronisé en octobre 2019 lors du congrès annuel de la NAE. Détenteur d’un doctorat de la London School of Economics, M. Laporte est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en distributique et est membre du Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions ainsi que du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport.

Le professeur Pierre Bélanger est le premier titulaire de la Chaire de recherche industrielle Olympus sur le contrôle non destructif ultrasonore de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Détenteur d’un doctorat du Imperial College London, M. Bélanger s’est joint à l’ÉTS en 2013. Avant de devenir professeur, il a notamment travaillé comme ingénieur de développement et d’essai sur simulateur pour l’écurie de Formule 1 Vodafone McLaren Mercedes.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *