Passer au contenu principal
Nominations

Nominations – janvier 2020

par ANDRÉANNE APABLAZA | 06 JAN 20

Céline Poncelin de Raucourt a été nommée vice-présidente à l’enseignement et à la recherche de l’Université du Québec, un poste qu’elle occupait de façon intérimaire. Titulaire d’une maîtrise en management, d’une scolarité de doctorat en sciences de l’administration de l’Université Laval et d’un diplôme français de l’École des hautes études commerciales du Nord, Mme Poncelin de Raucourt travaille au sein de l’Université du Québec depuis 2007. Elle y a aussi occupé la fonction de directrice des études et de la recherche depuis 2013.

Professeur à l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ, Marc-André Carle a été nommé directeur de l’enseignement et de la recherche de l’établissement. Il enseignait les méthodes quantitatives depuis 2017. M. Carle a également été professeur à l’Université Laval de 2014 à 2016 d’où il détient une maîtrise et un doctorat en sciences de l’administration. Il aura pour mandat, entre autres, de soutenir les capacités de recherche des professeurs et de poursuivre le développement de l’offre de programmes et services aux étudiants.

En décembre, Gabriel Cormier a été nommé doyen de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton pour un mandat régulier de cinq ans. Le professeur Cormier détient le baccalauréat et la maîtrise en sciences appliquées de l’Université de Moncton ainsi que le doctorat en génie électrique de l’Université Carleton. Il a entre autres dirigé le Département de génie électrique en 2014-2015, a été vice-doyen de la Faculté d’ingénierie de 2015 à 2019 et occupait le poste de doyen par intérim depuis juillet 2019.

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a nommé Guillaume St-Onge directeur de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER). M. St-Onge s’est joint à l’UQAR en 2004 à titre de professeur-chercheur en géologie marine. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau I en géologie marine, M. St-Onge a également été directeur du Réseau Québec maritime (RQM) et directeur pour le Québec de l’Institut France-Québec pour la coopération scientifique en appui au secteur maritime (IFQM).

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *