Passer au contenu principal
Responsabilités potentielles

Réseautage et pandémie : guide éclair pour les étudiants aux cycles supérieurs

Il est possible de tisser de solides relations avec des professionnels de votre secteur, même virtuellement.

par DINUKA GUNARATNE, THOMAS FETH & TREVOR JOHNSON | 02 DÉC 20

Pas facile d’être étudiant aux cycles supérieurs en 2020. Outre les pressions et le stress inhérents au cursus universitaire, voilà que la pandémie complique encore la donne et malmène notre santé physique et mentale, bouleverse nos existences et ravage l’économie. Dans ce contexte, nombreux sont les étudiants qui craignent à raison pour leur carrière et leurs perspectives d’emploi. Afin de se préparer à un avenir incertain, ils doivent donc faire bon usage des outils et des stratégies à leur disposition. La constitution d’un réseau fait partie intégrante de tout parcours professionnel réussi, et cette règle est plus que jamais de rigueur en ces temps de pandémie.

Même avant la crise sanitaire, l’idée de réseautage pouvait susciter chez les étudiants aux cycles supérieurs des émotions négatives, oscillant entre anxiété et aversion. Malgré cette défiance et certains préjugés, le réseautage reste un passage professionnel obligé. La pandémie a perturbé les séances d’information, les stages d’observation et les salons de l’emploi, la bonne vieille rencontre en personne a indubitablement du plomb dans l’aile. Même s’il est officiellement permis d’aller voir des amis, des collègues ou de nouvelles personnes vivant à proximité, les circonstances en ont refroidi plus d’un. Le réseautage a donc dû se mettre principalement à l’heure du virtuel. Mais peut-on réseauter efficacement pendant une pandémie? La réponse est oui!

Il n’y a aucune bonne raison de ne pas avoir un profil LinkedIn fonctionnel

Dans le monde virtuel qui est désormais le nôtre, LinkedIn est plus important que jamais. Il s’avère absolument primordial pour réseauter et ne peut être réduit à une simple plateforme de médias sociaux. Polyvalent, il fait à la fois office de CV en ligne, d’outil de recherche d’emploi, de carnet d’adresses et de partenaire privilégié pour nouer de nouvelles relations. Il permet aussi aux uns et aux autres de chercher et d’obtenir des renseignements plus rapidement. Considérez-le un peu comme la clé de voûte de votre réseau professionnel en ligne. Grâce à lui, vous pouvez communiquer avec vos collègues, vos amis, vos superviseurs, vos mentors et bien d’autres.

L’une des meilleures façons d’utiliser LinkedIn consiste à entrer en contact avec les anciens de votre programme d’études qui sont déjà sur le marché du travail. Ils peuvent vous donner une mine d’informations et vous aider à connaître les secteurs d’intérêt. Lorsque vous entrez en contact avec quelqu’un sur LinkedIn, n’oubliez pas de lui adresser un message. La plupart des étudiants se contentent d’appuyer sur le bouton « Se connecter » sans faire la démarche ou l’effort de se présenter ou d’expliquer leurs motivations. En écrivant quelques lignes, vous augmentez considérablement vos chances de voir votre demande acceptée. Une fois le contact établi avec votre interlocuteur, faites un suivi et approfondissez la conversation.

Organisez des rencontres virtuelles en face à face

Qui dit réseautage et relations authentiques dit aussi conversation pour pouvoir apprendre l’un de l’autre. Si vous souhaitez organiser une réunion vidéo avec quelqu’un que vous n’avez jamais rencontré en personne, veillez à lui envoyer un message pour vous présenter. Expliquez-lui la raison de votre démarche et invitez-le à vous proposer des dates et des heures de réunion susceptibles de lui convenir. Vous pouvez aussi lui indiquer que s’il n’est pas en mesure de donner suite à votre demande dans l’immédiat, vous prendrez contact de nouveau avec plaisir afin de remettre cet échange à un moment plus opportun. Si la personne accepte de vous rencontrer à une date et à une heure précises, pensez à organiser la réunion puisque vous en avez eu l’initiative, et envoyez-lui une invitation virtuelle contenant le lien de connexion.

Des outils en ligne tels que Google Meet et Zoom permettent aujourd’hui de communiquer avec tout le monde ou presque, même à l’autre bout du pays. Il est toutefois essentiel de garder quelques éléments à l’esprit lors de ces rencontres virtuelles. Une mauvaise connexion Internet, diverses sources de distraction (visuelles, sonores, etc.) et un environnement non professionnel peuvent nuire à la qualité de l’échange. Que la réunion se tienne à distance ou en personne, le travail préliminaire obéit en outre aux mêmes règles : faites des recherches et réfléchissez à quelques bonnes questions. Ne posez pas de questions dont vous connaissez déjà la réponse ou auxquelles vous pourriez répondre par vous-même. Préparez-vous à parler de vous. Répétez votre présentation éclair. N’oubliez pas que l’objectif est d’apprendre tout en tissant une relation professionnelle sérieuse et que réseauter, c’est aussi donner : par conséquent, préparez-vous à décrire une avancée importante dans votre domaine – mais oui, vous en connaissez! Soyez prêt à offrir votre aide quand c’est justifié. Cette démarche contribue à réduire l’aspect rébarbatif du réseautage. Pour finir, n’oubliez pas de témoigner votre reconnaissance à la personne qui a accepté de vous consacrer du temps. Faites un suivi pour lui exprimer votre gratitude.

Participez à des salons de l’emploi, des conférences, des tables rondes et des colloques

À mesure que le monde professionnel glisse vers la sphère virtuelle, les activités propices au réseautage s’affranchissent aussi des contingences géographiques. En effet, bon nombre de ces manifestations sont aujourd’hui accessibles gratuitement ou pour un coût abordable sur des plateformes virtuelles. Il est donc possible d’y assister en un clin d’œil, pour peu que l’on ait un ordinateur et une tenue vestimentaire adéquate. Il demeure cependant essentiel de les prendre au sérieux pour tirer le meilleur parti de chaque occasion. Votre attitude revêt également une grande importance et vous devez vous montrer volontaire, enthousiaste et responsable.

Les associations professionnelles et d’entreprises constituent un autre excellent moyen de vous créer un réseau dans certains secteurs d’activité. De nombreuses conférences, manifestations et réunions nationales sont désormais accessibles en ligne. Beaucoup d’associations gardent aussi le contact avec leurs adhérents grâce à LinkedIn et à d’autres plateformes de médias sociaux. En consultant leurs publications, vous verrez lesquelles recherchent de nouveaux membres et vous obtiendrez une liste sans fin d’activités auxquelles vous pourrez participer pour étoffer votre réseau professionnel.

À PROPOS DINUKA GUNARATNE, THOMAS FETH & TREVOR JOHNSON
Dinuka Gunaratne est spécialiste de la communication et de la stratégie d’orientation scolaire et professionnelle au centre d’emploi de l’Université de Waterloo. Thomas Feth est étudiant en droit aux cycles supérieurs à l’Université de l’Alberta, et Trevor Johnson est doctorant et forme ses pairs sur le choix de carrière au centre d’emploi de l’Université de l’Alberta.
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published.