Passer au contenu principal
Revue de presse

En manchette le 2 novembre 2020

par LAURA BEAULNE-STUEBING | 02 NOV 20

La Presse
Comment survivre à une tempête médiatique ?
Tout comme la professeure de l’Université d’Ottawa, ils se sont retrouvés au cœur d’une tempête médiatique, que certains ont vécue comme une agression.

La Presse
La COVID-19 et ses effets s’invitent dans le contenu des cours
Les programmes universitaires changent très lentement, mais les professeurs ne peuvent faire abstraction de l’actualité et ils s’adaptent en conséquence.

Radio-Canada
Une professeure prononce le mot en n et suscite un tollé à l’Université de Windsor
Une professeure a prononcé le mot en n à deux reprises en classe à l’Université de Windsor mercredi, suscitant un tollé de la part de certains étudiants et employés.

La Presse
Cinq universités montréalaises
Les nouveaux programmes offerts par les universités montréalaises sont encore en nombre important cette année.

La Presse
Quatre nouveautés en région
À travers le Québec, les universités rivalisent avec de nouveaux programmes.

La Presse
L’université, levier dans la lutte pour la justice sociale
Nous sommes professeures d’université, blanches, et nous souhaitons être des alliées des personnes de groupes sous-représentés dans notre milieu, et ce, même si nous savons que nos actions ne seront pas toujours à la hauteur et que nous nous tromperons à un moment ou un autre, que nous trébucherons.

La Presse
Un choc des valeurs sans trop de heurts
Les enseignants des écoles du Québec s’autocensurent-ils ?

Radio-Canada
« Mot en n », négritude, anti-tigritude et liberté académique
La controverse qui entoure aujourd’hui l’usage du mot en n au Canada, a eu le tour de force de ramener à mon souvenir les concepts de la négritude et de l’anti-tigritude.

La Presse
Le système D des universités
Expériences en laboratoire, stages, observation et cueillette de données sur le terrain : les volets appliqués sont au cœur de bien des programmes d’études universitaires.

La Presse
Portes ouvertes virtuelles : le pouvoir de changer le monde
Les défis que nous affrontons actuellement le démontrent : plus que jamais, notre monde a besoin de scientifiques et d’ingénieurs pour évoluer.

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
University Affairs moderates all comments according to the following guidelines. If approved, comments generally appear within one business day. We may republish particularly insightful remarks in our print edition or elsewhere.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *