Passer au contenu principal
Responsabilités potentielles

Faire valoir ses compétences auprès des employeurs

N’attendez pas d’être à la recherche d’un emploi pour cerner vos compétences transférables acquises aux cycles supérieurs.

par STEPHANIE DUPLEY | 13 MAR 19

Comme la plupart des étudiants aux cycles supérieurs (ou des récents diplômés) avec lesquels je travaille, vous craignez peut-être d’avoir de la difficulté à trouver un emploi après vos études. Bonne nouvelle : vous possédez (plus que vous ne le pensez) de remarquables compétences recherchées sur le marché du travail en constante évolution.

Selon les estimations, les progrès technologiques se répercuteront d’une façon ou d’une autre sur plus du quart des emplois au Canada au cours des dix prochaines années, et environ la moitié des emplois exigeront de nouvelles compétences. Les compétences « humaines », comme le souci du détail, l’aptitude pour la communication et la pensée critique, sont difficiles à reproduire dans les outils technologiques et sont donc fortement recherchées. Les personnes possédant ces compétences ont par ailleurs de la facilité à s’adapter et à apprendre. Et il ne fait aucun doute que les études supérieures mènent à l’acquisition de telles compétences, alors pourquoi est-il parfois difficile de susciter l’intérêt des employeurs?

Un rapport du Conference Board du Canada indique que les employeurs ne comprennent pas toujours comment vos compétences peuvent s’appliquer en milieu de travail, et que les étudiants aux cycles supérieurs ont parfois du mal à faire valoir la pertinence de leurs compétences.

Voyons comment cerner vos compétences et les faire valoir auprès des employeurs.

Miser sur les compétences recherchées

Il importe de présenter votre expérience de façon à ce que les employeurs en mesurent la pleine valeur. Dans leurs échanges avec les employeurs, les diplômés mettent parfois l’accent sur le contenu de leurs travaux de recherche et de leurs études plutôt que de mettre en évidence les compétences transférables acquises aux cycles supérieurs.

Faites ressortir vos compétences selon les exigences indiquées dans l’offre d’emploi (votre curriculum vitæ doit comprendre toutes les compétences recherchées que vous possédez). Misez également sur les compétences demandées au sein de l’entreprise (recherchez le profil des employés actuels sur LinkedIn) et du secteur d’activité (votre aptitude pour la recherche vous aidera à déterminer les compétences humaines et techniques voulues). Il n’existe pas de modèle unique pour soumettre sa candidature à un poste. Vous devez adapter votre profil à chaque poste et à chaque échange avec un employeur. Pour cela, demandez-vous en quoi vos compétences contribueraient au succès de l’entreprise. Vous devez amener l’employeur à voir clairement comment vous pourriez l’aider.

Afin de déterminer quelles compétences mettre en valeur, réfléchissez à celles que vous avez mises en pratique pour accomplir vos tâches (responsabilités universitaires, projets de recherche, emplois précédents, bénévolat, travaux de comité, etc.). Voici un exemple :

  • Tâche : Analyse littéraire
    • Compétences mises en pratique : Recherche et interprétation de l’information, extraction des renseignements pertinents, analyse des tendances et des thèmes, établissement de liens importants

Si vous avez de la difficulté, divisez vos tâches en sous-tâches. Par exemple :

  • Tâche : Attribuer des notes aux travaux d’étudiants
    • Sous-tâche 1 : Relever les erreurs
      • Compétences mises en pratique : Attention et souci du détail pour repérer les erreurs
    • Sous-tâche 2 : Proposer des améliorations
      • Compétences mises en pratique : Formulation de commentaires, communication d’éléments précis par écrit
    • Sous-tâche 3 : Évaluer les travaux pour en déterminer la note
      • Compétences mises en pratique : Analyse et évaluation de la qualité des travaux

Comment communiquer ces compétences aux employeurs

Fournissez des preuves. Pendant vos études aux cycles supérieurs, vous devez démontrer ce que vous avancez dans vos travaux; vous devez étayer votre raisonnement par des citations ou des données probantes. Il en va de même dans vos échanges avec les employeurs. Vous devez leur démontrer comment vous avez appliqué vos compétences dans le passé. Dire à un employeur que vous avez d’excellentes compétences en communication n’est pas très persuasif (tout le monde peut en dire autant). Toutefois, si vous appuyez vos paroles sur votre expérience en indiquant par exemple que, lors d’une présentation par affiches, vous avez pu expliquer efficacement des notions complexes à des gens de divers milieux et niveaux de scolarité, vous prouvez à l’employeur que vos compétences ont été un gage de succès.

Liez vos compétences à des actions. Lorsque vous présentez vos compétences par écrit (curriculum vitæ, LinkedIn, etc.), vous allez habituellement droit au but et ajoutez des précisions s’il y a lieu. Vous pouvez alors indiquer directement vos compétences.

Par contre, il est parfois utile de formuler des énoncés qui présentent une action (tâche accomplie démontrant une compétence) et son résultat. Au lieu de simplement indiquer que vous possédez de bonnes compétences en communication écrite ou pour la persuasion, pensez à une situation où ces compétences vous ont été utiles :

  • Action : Rédiger une proposition
  • Résultat : Obtention de 10 000 $ en financement
  • Énoncé : J’ai rédigé une proposition qui s’est traduite par l’obtention de 10 000 $ en fonds de recherche.

Donnez des exemples précis. Lorsque vous avez l’occasion de mettre en contexte les compétences que vous présentez (par exemple lors d’une entrevue ou de réseautage), donnez des exemples pour que l’employeur se fasse une idée claire de l’application de vos compétences. La méthode STAR peut vous aider à présenter des exemples assez précis :

  • Situation : Où cet exemple a-t-il eu lieu? Quand? Avec qui?
  • Tâche : Que deviez-vous faire? Quel était l’obstacle ou le problème?
  • Action : Quelles mesures précises avez-vous prises?
  • Résultat : Qu’en a-t-il résulté?

Préparez-vous!

Évaluez et consignez régulièrement vos compétences et les tâches que vous avez accomplies. Il sera ainsi plus facile de vous rappeler les situations qui démontrent votre valeur. Cet exercice vous amènera aussi à prendre conscience des moments où vous mettez vos compétences en pratique. Vous pourrez alors les cerner et les faire valoir aisément auprès d’employeurs potentiels.

À PROPOS STEPHANIE DUPLEY
Stephanie Dupley
Stephanie Dupley est conseillère en emploi auprès des étudiants étrangers et aux cycles supérieurs, au service de perfectionnement professionnel et d’apprentissage par l’expérience de l’Université de Windsor. Elle participe à l’initiative de perfectionnement professionnel Propel, destinée aux étudiants aux cycles supérieurs de cet établissement.
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *