Passer au contenu principal
ACTUALITÉS

Un rendez-vous sur mesure pour les étudiants-chercheurs

Les Journées de la relève en recherche proposent aux étudiants-chercheurs une vingtaine d’activités de formation, de discussion et de réseautage.

par PASCALE CASTONGUAY | 25 OCT 18

Près de 200 étudiants ont pris part à la 6e édition des Journées de la relève en recherche (J2R) organisées par l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) et les Fonds de recherche du Québec les 18 et 19 octobre derniers à l’Université de Sherbrooke.

Issues, en 2013, d’une volonté de prendre le pouls des étudiants à la maîtrise, au doctorat et des chercheurs postdoctoraux, les J2R se sont transformées pour répondre aux besoins des étudiants en matière de développement de compétences en lien avec leurs préoccupations quant à la carrière en dehors du milieu académique. Consacré à la valorisation et à l’accompagnement de la relève en recherche, cet événement comprenait une vingtaine d’activités de formation, de discussion et de réseautage.

« Le succès des Journées de la relève ne se dément pas », se réjouit Lyne Sauvageau, présidente de l’Acfas et vice-présidente à l’enseignement et à la recherche de l’Université du Québec. Conçu au départ pour s’adresser à un public restreint, au fil du temps, un nombre croissant de participants peuvent désormais prendre part à l’événement. Soucieuse de respecter la forme établie des ateliers, l’association « essaie de satisfaire la demande des étudiants », tout en conservant des groupes de taille limitée.

Une stratégie qui a fait ses preuves. Que ce soit dans l’atelier portant sur la rédaction de mémoire ou de thèse animé par Geneviève Belleville, professeure de l’Université Laval, ou celui sur la vulgarisation de la recherche animé par Johanne Lebel qui dirige à la fois le magazine Découvrir et le Concours de vulgarisation de la recherche de l’Acfas, Mélissa Gosselin, étudiante à la maîtrise à l’Université du Québec en Abitibi-Témicasmingue, a noté plusieurs trucs qui lui seront utiles pour la suite. « L’atelier de vulgarisation de recherche va être très outillant pour présenter les résultats de mon projet au congrès prochainement. »

Mme Gosselin a particulièrement apprécié l’occasion d’échanger avec ses pairs. « En fait, ça sort de l’isolement de faire la connaissance de gens qui rencontrent les mêmes problèmes ou qui ont les mêmes questionnements que nous, en plus d’avoir des conseils ou des trucs d’experts, c’est sûr que ça aide », souligne-t-elle.

Bien que faisant partie des objectifs du rassemblement, il peut être difficile de trouver la bonne formule qui permet de contrer l’isolement. « Pour nous, c’est un objectif conscient. On sait qu’on veut y arriver, le fait que ça donne cet effet pour les étudiants, pour moi, c’est un succès phénoménal », explique Mme Sauvageau.

Si pour le moment, l’association concentre son action pour la relève autour des J2R, elle a lancé un sondage qui s’adresse à ce groupe afin de mieux connaître ses préoccupations. « On essaie de voir ce qu’on peut faire de plus et de mieux pour la relève en lien avec leurs besoins », précis-t-elle. Ce questionnaire permettra donc à l’Acfas d’obtenir des réponses à certaines questions telles que « Est-ce que les Journées de la relève, c’est suffisant? », « Est-ce qu’on joue pleinement notre rôle à l’égard de la relève? » ou « Qu’est-ce qu’on peut faire de plus? ».

Cette démarche fait d’ailleurs écho aux autres initiatives de l’Acfas pour écouter les préoccupations de la relève, soit des activités qui leur sont dédiées lors du Congrès de l’Acfas en mai 2019 ou de la douzaine de prix remis le dernier jour de l’événement. Voici la liste des lauréats (pour en apprendre davantage sur les nombreux lauréats, veuillez consulter le cahier spécial qu’a publié Le Devoir) :

Prix Acfas – IRSST – Maîtrise 
Astrid Velazquez Sanchez (Université de Sherbrooke)

Prix Acfas – IRSST – Doctorat
Hamza Mbareche (Université Laval)

Prix Acfas – Ressources naturelles
Joanie Caron (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)

Prix ADÉSAQ – Sciences naturelles et génie
Christian Reimer (Institut national de la recherche scientifique)

Prix ADÉSAQ – Sciences sociales et humaines, arts et lettres
Violeta Cervera Novo (Université Laval)

Prix ADÉSAQ – Sciences de la santé
Frédéric Couture (Université de Sherbrooke)

Prix de thèse en cotutelle France-Québec
Kevin Tougeron (Université de Rennes 1 et Université de Montréal)

Prix de thèse en cotutelle Québec-France
Marie-Eve Yergeau (Université de Sherbrooke et Université de Montpellier)

Prix du concours de vulgarisation de la recherche
Yoanna Poisson (Université de Sherbrooke)

Prix du concours de vulgarisation de la recherche
Sekou-Oumar Kaba (Université de Sherbrooke)

Prix du concours de vulgarisation de la recherche
Aurélie Lacroix (Université McGill)

Prix du concours de vulgarisation de la recherche
Pierre-Yves Cardon (Université de Montréal)

COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine, ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« »