Passer au contenu principal
MATIÈRE À RÉFLEXION

Miser sur l’assurance pour demander une lettre de recommandation

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour demander une lettre de recommandation? Vous n’êtes pas le seul.

par JILLIAN MARIE AUCOIN | 31 JAN 18

Les exigences d’admission aux cycles supérieurs varient d’un établissement à un autre et d’un programme à un autre. Généralement, deux ou trois lettres de recommandation universitaires sont exigées avec la demande. Certains établissements soulignent que, comme il est parfois difficile d’obtenir ces lettres et même si elles sont préférables, des lettres de recommandation professionnelles sont aussi acceptées lorsqu’elles sont pertinentes. Toutefois, pour les programmes de science par exemple, les lettres de recommandation universitaires sont exigées. Il est donc primordial, dans ce cas, de cultiver le plus rapidement possible (lorsque c’est possible) de bonnes relations avec les professeurs. Voici donc, dans les grandes lignes, la manière dont vous pourriez vous y prendre pour demander avec assurance des lettres de recommandation.

Ciblez les bonnes personnes

Y a-t-il des professeurs dont les cours ou les travaux de recherche vous intéressent tout particulièrement? Leurs travaux portent-ils sur des sujets que vous souhaiteriez explorer, ou peut-être même auxquels vous aimeriez contribuer? Voici quelques conseils pour savoir comment reconnaître les meilleurs répondants, ici.

Faites-vous connaître

La plupart des professeurs ont la réussite des étudiants à cœur, et ils s’attendent à ce qu’on leur demande des lettres de recommandation. Toutefois, avant de demander une lettre de recommandation à un professeur, vous devez faire en sorte qu’il vous connaisse assez bien; s’il ne vous connaît pas suffisamment, il ne peut s’exprimer avec assurance sur votre rendement et votre potentiel de réussite aux cycles supérieurs, et il pourrait refuser. Maryanne Fisher, professeure au département de psychologie de l’Université Saint Mary’s, donne le conseil suivant à toutes les personnes qui ont besoin de lettres de recommandation pour être admises aux cycles supérieurs :

« Commencez par vous faire remarquer. Soyez présent aux cours et asseyez-vous toujours à la même place. Posez des questions pertinentes et authentiques. Allez rencontrer les professeurs après les cours ou pendant les heures de disponibilité – même si vous n’avez pas les meilleures notes de la classe.

Mme Fisher précise que les heures de disponibilité sont trop peu utilisées par les étudiants, mais qu’elles peuvent être très utiles pour se faire connaître des professeurs. Si vous êtes nerveux à l’idée de rencontrer un professeur, préparez-vous bien au préalable. Consultez le site Web du département ou son profil sur Research Gate pour connaître sa spécialité et le genre de projet ou de laboratoire qu’il dirige. A-t-il besoin d’un assistant à l’enseignement ou au laboratoire? Demandez à le rencontrer pour discuter des ouvertures possibles ou pour obtenir ses commentaires sur vos travaux ou examens.

Comment s’y prendre

Finalement, lorsque vous aurez établi un bon contact avec un professeur, discutez franchement de votre intention de poursuivre vos études aux cycles supérieurs et de la nécessité d’obtenir une solide recommandation. Vous pourriez lui dire, par exemple : « Je présente une demande au programme X de l’Université Y, accepteriez-vous de m’écrire une solide recommandation? Je peux vous fournir mon CV, mon relevé de notes, mon dossier parascolaire, ou des échantillons de travaux. J’apprécierais une réponse dans quelques jours si possible, afin d’avoir le temps d’en demander une à un autre professeur, si vous refusez. » Voici ce que Mme Fisher propose :

« Lorsque vous demandez une recommandation à un professeur, donnez-lui des précisions comme les exigences du programme et l’échéance, et donnez-lui suffisamment de temps pour examiner vos documents et prendre une décision. Procéder ainsi est considéré courtois, car il peut arriver qu’un professeur estime qu’il n’est pas en mesure de vous écrire une solide recommandation. »

Cela peut sembler difficile ou même intimidant d’établir le contact avec des professeurs, surtout si la majorité de vos classes sont très nombreuses. Assister aux cours, montrer de l’intérêt, tenter sa chance et créer des liens avec les professeurs, tout cela contribue à vous constituer un bon dossier en vue de vos futures demandes de recommandation. Je vous souhaite bonne chance.

 Quelles sont les politiques de votre établissement relativement aux lettres de recommandation? Les comités d’admission aux cycles supérieurs connaissent-ils la difficulté potentielle d’obtenir de telles lettres pour les étudiants au premier cycle?

À PROPOS JILLIAN MARIE AUCOIN
Jillian Marie Aucoin
Jill Aucoin is a career adviser with the career planning service (CaPS) at McGill University.
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine, ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« »