Passer au contenu principal
Cap sur les compétences

Comment convaincre les étudiants de lire votre plan de cours

Dès le premier cours, montrez aux étudiants à utiliser le plan, puis prévoyez une stratégie afin qu’ils s’y réfèrent régulièrement tout au long du trimestre.

par LOLEEN BERDAHL | 02 SEP 21

Pour préparer des cours qui favorisent l’acquisition de compétences et l’atteinte des objectifs d’apprentissage, le plan de cours est indispensable. Comme je l’ai déjà mentionné, le plan de cours est l’outil idéal pour vous et vos étudiants et permet d’établir un lien entre les différents volets de la matière, de regrouper les objectifs d’apprentissage et d’illustrer la façon dont chaque élément sert ces objectifs. En outre, le plan est doublement important si votre cours est axé sur l’acquisition de compétences : vous voulez que les étudiants sachent exactement ce que vous faites. Pendant le cours, vous pouvez et devriez discuter régulièrement des objectifs d’apprentissage visés. Le plan de cours est le moyen le plus efficace et le plus durable d’informer vos étudiants des compétences que vous souhaitez leur enseigner.

Les professeurs se plaignent souvent que les étudiants ne lisent pas leur plan de cours. En plus d’inspirer des mèmes Internet, cette situation peut leur causer une grande frustration. Pourquoi consacrer autant de temps à un plan de cours que les étudiants ne liront pas?

Certains étudiants, en particulier ceux de première génération et les étudiants étrangers, ne réalisent peut-être pas l’importance du plan de cours dans leur réussite universitaire. La plupart savent toutefois pertinemment que le plan de cours est un document essentiel. Toutefois, ils ont tendance à l’oublier jusqu’à ce qu’ils aient besoin de renseignements précis. Et lorsqu’ils le consultent, ils n’y trouvent pas les renseignements qu’ils cherchent ou le confondent avec d’autres ressources de cours et politiques de l’université. Si votre établissement n’impose pas de gabarit unique pour les plans de cours, les étudiants peuvent avoir de la difficulté à s’y retrouver, puisqu’ils peuvent recevoir jusqu’à cinq plans de cours différents – tous bien conçus, mais chacun suivant un modèle adapté à la matière.

Quelle que soit la raison pour laquelle les étudiants ignorent le plan de cours, n’assimilent pas son contenu ou ne le comprennent pas, ce problème est bien connu dans le milieu universitaire. Heureusement, vous pouvez vous y préparer et rectifier la situation.

Pour que les étudiants bénéficient au maximum de votre cours et atteignent les objectifs en matière d’acquisition de compétences et de résultats d’apprentissage, vous devez leur démontrer que le plan de cours vaut la peine d’être étudié. Voici quelques suggestions pour y parvenir :

Mettez le plan de cours à la disposition des étudiants avant le premier cours et dites-leur qu’ils doivent en avoir un exemplaire au premier cours

Téléversez le plan de cours dans le système de gestion de l’apprentissage (SGA) au moins quelques jours avant le premier cours. Informez tous vos étudiants par courriel que le plan de cours est disponible et qu’ils doivent en apporter un exemplaire au premier cours. Par exemple :

Bonjour à tous,

 

J’ai hâte de vous rencontrer jeudi dans le cadre du cours GEOG 248. Pour vous aider à vous préparer, j’ai téléversé le plan de cours dans Moodle. Vous devrez en apporter un exemplaire au premier cours, alors n’oubliez pas de l’imprimer ou de le télécharger sur votre ordinateur portable ou tablette. Si vous avez des questions sur le plan, j’y répondrai à ce moment.

 

À jeudi!

 

Cordialement,

Votre professeure

Discutez du plan de cours avec les étudiants dès le premier cours (ou la première semaine, si vous donnez le cours en ligne)

Pour que les étudiants considèrent le plan de cours – et non vous – comme première source d’information, faites-en un élément central de votre premier cours et faites en sorte que les étudiants doivent le consulter directement. Si vous donnez le cours en personne, apportez quelques copies papier pour les étudiants qui n’ont pas reçu ou lu votre courriel.

Les étudiants doivent s’approprier le plan de cours. Évitez les discours et concevez plutôt une activité durant laquelle ils devront chercher des renseignements dans le plan. Des études indiquent que les étudiants accordent plus d’attention aux éléments du plan de cours qui concernent les évaluations (description des travaux, dates de remise, etc.). Je vous conseille donc d’axer votre activité sur les éléments qui ne se rapportent pas aux évaluations, ou encore de mettre en relation ces éléments avec les évaluations. Ainsi, vos étudiants comprendront que le plan de cours n’est pas une simple liste d’échéances et de lectures, et ils pourront prendre l’habitude de s’y reporter.

Voici six suggestions d’activités pour vous inspirer :

  • Mise en correspondance des objectifs d’apprentissage. Divisez la classe en groupes de deux à quatre étudiants et attribuez un objectif d’apprentissage à chaque groupe. Ensuite, demandez à chaque groupe d’établir le lien entre leur objectif, le contenu du cours et les évaluations.
  • Trouver les motifs. Divisez la classe en petits groupes et demandez aux étudiants d’examiner les politiques du cours. Demandez ensuite aux étudiants de discuter des motifs derrière chaque politique. Par exemple, pourquoi faut-il soumettre les travaux par l’intermédiaire du SGA et non par courriel? Ensuite, discutez ensemble des motifs pour lesquels les politiques ont été établies.
  • Chercher le jargon. Demandez aux étudiants de former des équipes de deux afin d’examiner le plan de cours et de souligner les termes qu’une personne ordinaire ne connaît pas ou n’utilise pas régulièrement. Demandez aux étudiants de noter ces mots et de vous les remettre. Ensuite, expliquez chacun de ces mots à la classe.
  • Jeu-questionnaire sur le plan de cours. Divisez la classe en groupes. Distribuez aux étudiants 10 questions de style « vrai ou faux » ou sous forme de phrases à compléter auxquelles ils doivent répondre à l’aide du plan de cours. Passez les réponses en revue avec l’ensemble des étudiants et encouragez ceux-ci à demander des précisions.
  • Recherche dans une FAQ. Dressez une liste des questions qu’on vous pose le plus souvent. Demandez aux étudiants, en équipes de deux, de trouver les réponses dans le plan de cours.
  • Évaluation personnelle. Distribuez aux étudiants une feuille de commentaires qui les invite à évaluer le plan de cours d’un point de vue personnel. Par exemple : quels objectifs d’apprentissage vous intéressent le plus, et pourquoi? Quels travaux risquent de vous poser le plus de difficultés, et pourquoi? (Adaptation de Teaching at Its Best de Linda Nilson)

Si vous le souhaitez, ajoutez quelques éléments ludiques ou compétitifs (p. ex. les trois premiers groupes à terminer l’activité reçoivent des barres de chocolat). Il est toujours bon de créer des associations positives avec le plan de cours.

Créez une signature de courriel qui renvoie les étudiants au plan de cours

Pour gagner du temps, j’aime beaucoup utiliser différentes signatures de courriel afin de répondre aux questions courantes, par exemple les demandes concernant l’information qui figure déjà dans le plan de cours. Une signature de courriel vous fournit un gabarit que vous pouvez ensuite adapter.

La signature de courriel peut vous servir à indiquer poliment aux étudiants que les réponses qu’ils cherchent se trouvent dans le plan de cours. Voici un exemple dont vous pouvez vous inspirer :

Bonjour,

 

Merci pour votre question. Bonne nouvelle! La réponse se trouve dans le plan de cours, qui est disponible dans Moodle. Dans la section [politiques/travaux/lectures], vous trouverez l’information qu’il vous faut. Si vous avez des questions auxquelles le contenu du plan de cours ne répond pas, n’hésitez pas à m’en faire part.

 

À jeudi!

 

Cordialement,

Votre professeure

Pourquoi ne pas répondre aux questions, tout simplement? Parce que selon moi, vous n’encouragerez pas les étudiants à devenir plus autonomes en cherchant eux-mêmes des réponses. Cela dit, si un étudiant vous semble en désarroi, donnez-lui aimablement la réponse. Dans le doute, faites preuve de compassion.

Vous ignorez comment créer des signatures de courriel? Jetez un coup d’œil à cette courte vidéo [en anglais].

Faites régulièrement mention du plan de cours pendant le trimestre

Rappelez souvent aux étudiants que le plan de cours est une ressource à consulter. Par exemple, lorsque vous discutez d’un travail, faites directement référence au plan de cours. Liez clairement le contenu de votre cours aux objectifs d’apprentissage, en ajoutant « tels que décrit dans le plan de cours » à vos explications. Et, si ça vous chante, vous pouvez même vous procurer un t-shirt comme celui-ci.

À PROPOS LOLEEN BERDAHL
Loleen Berdahl
Loleen Berdahl is an award-winning university instructor, the executive director of the Johnson Shoyama Graduate School of Public Policy (Universities of Saskatchewan and Regina), and professor and former head of political studies at the University of Saskatchewan. Since 2016, Dr. Berdahl has spoken about student skills training and professional development at conferences and university campuses across Canada. Her research on these topics is funded by the Social Sciences and Humanities Research Council Insight Grant program. Dr. Berdahl’s most recent books include Work Your Career: Get What You Want from Your Social Sciences or Humanities PhD (University of Toronto Press; with Jonathan Malloy) and Explorations: Conducting Empirical Research in Canadian Political Science (Oxford University Press; now in its 4th edition with Jason Roy).
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *