Passer au contenu principal

2020 en revue : l’éducation postsecondaire

par UA/AU | 31 DÉC 20

Quoique vous étiez probablement soulagé d’enfin dire au revoir à 2020, étant donné que les circonstances ont pu éclipser certains enjeux, voici les thématiques qui ont façonné la dernière année dans l’enseignement supérieur canadien.

Actualités marquantes en 2020

Perspective québécoise 

Les 12 derniers mois ont été marqués par la réflexion sur l’institution que représentent les universités au Québec. Dès le mois de janvier, nous vous avons offert un article dans lequel se côtoyaient les visions pour l’université québécoise de deux désormais anciens recteurs de l’Université de Montréal, soit Robert Lacroix et Guy Breton. Même si on parle d’avenir des universités québécoises, en 2020, il est de plus en plus difficile de l’imaginer sans parler de l’importance des étudiants étrangers pour les établissements. Après avoir semé l’émoi en 2019 au sein de la communauté universitaire québécoise en suspendant le volet étudiants étrangers du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) et avoir dû essuyer de nombreuses critiques à ce sujet, le gouvernement du Québec a finalement clos ce dossier en adoptant la nouvelle mouture de ce programme qui est entrée en vigueur le 22 juillet dernier. Il a aussi été question de déséquilibre fiscal entre les universités québécoises. Selon une professeure à l’Université du Québec en Outaouais, la fiscalité des dons aux universités défavoriserait certains établissements. Finalement, l’année s’est terminée par la remise à la ministre de l’Enseignement supérieur du Québec, Danielle McCann, du rapport commandé par le ministère visant à définir l’université québécoise du futur. Un sujet qui reviendra certainement dans l’actualité en 2021.

Enjeux autochtones

Au cours des dernières années, nous avons vu le milieu universitaire canadien faire des efforts pour mieux desservir les étudiants autochtones. La réconciliation avec les peuples autochtones a également fait couler beaucoup d’encre au Québec en 2020. On s’est d’abord penché sur une étude portant sur le phénomène grandissant d’auto-autochtonisation. Un peu plus récemment, nous avons publié des textes sur le rôle des universités dans la réconciliation et sur le chemin à parcourir pour véritablement décoloniser l’éducation.

Retour sur la tragédie du vol 752 

Si la pandémie a presque réussi à nous faire oublier les premiers mois de l’année, pour de nombreuses familles, 2020 sera à jamais associée à la tragédie du vol 752. Exactement 176 passagers et membres de l’équipage ont perdu la vie lorsque cet avion a été abattu après son départ de l’aéroport de Téhéran le 8 janvier dernier. Il n’aura fallu que quelques heures pour qu’il devienne clair que des dizaines d’étudiants, de professeurs et de chercheurs d’universités de partout au pays faisaient partie des victimes. Dans le premier article publié sur cet événement, il ne fait aucun doute que « la communauté universitaire du Canada est endeuillée et frappée par l’ampleur de la tragédie ». Les universités de partout à travers le pays ont observé le 15 janvier, une semaine après l’écrasement, un moment de silence pour rendre hommage aux victimes. On a publié la liste des 61 personnes décédées dans cet accident ayant des liens avec le milieu universitaire canadien dans un texte mis en ligne en février. Depuis, à la fois la chroniqueuse Cheryl Foy de l’Université Ontario Tech et l’Irano-Canadien Merhdad Hariri, président-directeur général du Centre sur les politiques scientifiques canadiennes, ont partagé les réflexions que leur inspirait cette tragédie.

COVID-19 

Mis en ligne le 6 mars dernier, c’est l’article « Ottawa injecte 27 M$ dans la recherche sur la COVID-19 » qui a été notre tout premier texte en lien avec ce qu’on sait aujourd’hui être une pandémie. D’ailleurs, ce n’est que cinq jours plus tard, le 11 mars, que l’Organisation mondiale de la Santé qualifiait pour la première fois la COVID-19 de « pandémie ». Dès le lendemain de cette annonce, Affaires universitaires a mis en ligne sa mise à jour quotidienne (désormais bihebdomadaire) permettant de suivre les nouvelles des universités qui les unes après les autres ont annoncé une panoplie de mesures pour relever les défis que la pandémie leur imposait. À peine quelques semaines plus tard, les universités effectuaient un virage et se lançaient dans la lutte contre la COVID-19 en fournissant du matériel essentiel, leur expertise et de la main-d’œuvre. Nous vous proposons une sélection d’articles tirés de notre couverture de la COVID-19, nous les avons rassemblés en trois catégories, soit politiques, financement et recherche, enseignement et pédagogie ainsi que effets de la pandémie.

Politiques, financement et recherche 

Enseignement et pédagogie 

Effets de la pandémie 


Articles les plus lus en 2020

1. COVID-19 : nouvelles des universités canadiennes
Cette page mise à jour de façon régulière rassemble notamment les mesures prises par les universités canadiennes pour faire face à la pandémie de COVID-19.

2. Outils essentiels et gadgets pour le télétravail
Le professeur agrégé à l’Université de Calgary, Mohammad Keyhani, présente l’équipement qu’il juge indispensable pour travailler à domicile pendant la pandémie.

3. « Publish or Perish » : des chercheuses demandent la fin de la discrimination systémique
Les 25 signataires soutiennent que la crise mondiale de la COVID-19 offre aux diverses institutions l’alibi idéal pour changer leurs pratiques et repenser leur définition du travail académique et de sa valeur.

4. Faire le nécessaire : enseigner au temps de la COVID-19
La chargée de cours Andrea Eidinger et la boursière Wilson Mary Chaktsiris expliquent que le mieux à faire est de terminer le trimestre en se concentrant sur l’apprentissage.

5. 7 conseils pour prendre soin de soi
Des universitaires dévoilent leurs secrets pour se sentir bien toute l’année.


À l’origine, ce texte a été publié dans notre infolettre hebdomadaire. Abonnez-vous pour rester informé.

Suivez-nous sur  TwitterFacebook, et LinkedIn.

Rédigé par
UA/AU
L'équipe d'Affaires universitaires.
COMMENTAIRES
Laisser un commentaire
Affaires universitaires modère tous les commentaires reçus en fonction des lignes directrices. Les commentaires approuvés sont généralement affichés un jour ouvrable après leur réception. Certains commentaires particulièrement intéressants pourraient aussi être publiés dans la version papier du magazine ou ailleurs.

Your email address will not be published. Required fields are marked *